Karine Ferri : comment son histoire d'amour avec Grégory Lemarchal a vraiment débuté ?

À jamais, les noms de Karine Ferri et Grégory Lemarchal resteront liés, les deux ayant vécu une jolie histoire d’amour, dont l’animatrice racontait, il y a quelques années en interview, les débuts…

Ce lundi 7 septembre, plus de 7 millions de téléspectateurs découvraient Pourquoi je vis, le biopic sur la vie de Grégory Lemarchal. L’occasion de revoir, évidement, son parcours dans la Star Academy, mais aussi de découvrir les prémices de son histoire avec son grand amour, Karine Ferri. Un coup de foudre dans une loge de maquillage, qui est légèrement différente de la réalité, comme le racontait l’animatrice dans les colonnes de Paris Match en 2007.

  • Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut : pourquoi Michel Onfray ne les côtoie pas (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Jean-Jacques Bourdin : Anne Nivat dévoile son plus gros défaut (exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Annie Cordy morte : Jean-Luc Reichmann dit tout de sa dernière apparition sur TF1 (Vidéo)

    Non Stop People

  • Hapsatou Sy annonce son retour à la télévision et dévoile sa nouvelle émission (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Morandini Live – Michel Delpech mort : sa veuve toujours en contact avec lui ? (Vidéo)

    Non Stop People


  • Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut : pourquoi Michel Onfray ne les côtoie pas (Exclu vidéo)
    Mercredi 9 septembre, dans "Face aux médias", Jacques Sanchez a reçu Michel Onfray sur le plateau de son émission diffusée sur Non Stop People. L'occasion pour le philosophe d'aborder différents sujets, notamment ses rapports avec Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut. Confidences exclusives.


    Non Stop People


  • Jean-Jacques Bourdin : Anne Nivat dévoile son plus gros défaut (exclu vidéo)
    Anne Nivat était l’invitée de Jordan de Luxe ce lundi 7 septembre dans L’instant de Luxe sur Non Stop People. La célèbre journaliste a notamment dévoilé quel était le plus gros défaut de son mari, Jean-Jacques Bourdin.


    Non Stop People


  • Annie Cordy morte : Jean-Luc Reichmann dit tout de sa dernière apparition sur TF1 (Vidéo)
    Ce lundi 7 septembre, dans l'émission "Morandini Live" diffusée sur Cnews et Non Stop People, Jean-Marc Morandini a rendu hommage à Annie Cordy, décédée le vendredi 4 septembre à 92 ans. L'occasion pour le présentateur de revenir sur le message vidéo que la chanteuse a transmis à Jean-Luc Reichmann et qui a été diffusé à la fin des "12 coups de midi" dimanche 6 septembre.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

“Il te trouve plutôt charmante”

C’était en septembre 2005, nous nous sommes rencontrés par l’intermédiaire d’une amie commune, Laétitia, qui est aussi notre maquilleuse” racontait Karine Ferri à l’époque. “Un jour, Grégory appelle Laétitia, sur son portable pendant qu’elle me maquillait. “C’est Grégory de la Star’Ac !”, me dit-elle en aparté. “Ah oui, il est pas mal, lui !” ai-je répondu. Elle raccroche et me dit : “Eh bien figure-toi que lui aussi vient de me dire qu’il te trouve plutôt charmante. Mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai demandé à Laétitia de lui donner vite mon numéro de téléphone. C’était la première fois que je faisais un truc pareil !

“On a passé la soirée à se chambrer”

La jolie brune raconte ensuite leur tout premier rendez-vous, une semaine plus tard, dans l’appartement parisien de Grégory, comme l’a d’ailleurs récemment raconté le papa du chanteur : ““Je t’ai préparé un repas !” me dit-il tout fier. C’était du veau sauté avec des pommes de terre, en réalité préparé par sa mère, je l’ai su plus tard. Il n’y avait pas de chandelles, on a passé la soirée à se chambrer et quand je suis partie, je me suis dit : “Il va me prendre pour une folle.” Cela n’a pas raté puisqu’il m’a avoué par la suite avoir dit à son père qu’il m’avait trouvée “complètement déchenillée”.” Quant à savoir qui des deux à faire le premier pas, Karine Ferri concède : “C’est moi. Mais pas ce soir-là.

“Il a fallu que j’attende 6 mois pour qu’il me dise “je t’aime””

Enfin, celle qui porte toujours un tatouage hommage à Grégory Lemarchal raconte : “Il a fallu que j’attende 6 mois pour qu’il me dise “je t’aime” pour la première fois. Je n’en pouvais plus mais j’aimais ça !” Et de dépeindre le caractère du jeune homme, toujours dans cette interview de Paris Match : “Greg était très timide : il se frottait les mains et ne jouait pas les gros bras. Ce n’était pas un coureur. Je crois qu’il avait peur de ne pas plaire, que les filles ne supportent pas sa vie, ses traitements et la maigreur causée par sa maladie. J’ai connu 3 hommes dans ma vie et Greg est le seul dont j’ai pu dire : “S’il dort ce soir à côté d’un top modèle dans le même lit, il n’y touchera pas !”

Source: Lire L’Article Complet