Koh-Lanta, les 4 terres : qui est Dorian, le redoutable athlète de la tribu de l’Ouest ?

Membre de la tribu de l’Ouest, Dorian a mis toutes les chances de son côté pour aller le plus loin possible dans l’aventure. Athlète aguerri, il s’est entraîné avec encore plus de détermination pour participer à Koh-Lanta, les 4 terres.

Après avoir vécu une saison riche en rebondissements devant L’île des héros, il est temps de repartir à l’aventure : ce vendredi 28 août, TF1 lance une nouvelle édition de Koh-Lanta : Les 4 terres ! Il y aura cette fois – et c’est une première dans l’histoire du jeu – quatre équipes de six candidats en compétition. Chacune représente une grande zone de la France : le Nord, le Sud, le grand Est et le grand Ouest. Quatre points cardinaux pour quatre tribus prêtes à aller le plus loin possible… que ce soit ensemble ou dans le chacun pour soi. Cette seconde édition 2020 de Koh-Lanta comporte en effet quelques personnalités taillées pour enchaîner les victoires individuelles : si elles arrivent à tenir jusqu’à la réunification, les épreuves qui se disputent en solo devraient proposer un grand spectacle aux téléspectateurs. Surtout avec des personnes comme Dorian, le sportif ultra déterminé de l’équipe de l’Ouest !

Dorian, un champion de France au top de sa forme

Originaire de Caen en Normandie, Dorian est un contrôleur de train qui « croque la vie » et se montre souvent sympathique, mais qui peut s’avérer très dur lorsqu’il le faut : « Je suis toujours souriant, très jovial, je plaisante beaucoup avec les clients. Par contre c’est vrai que quand il régularise quelqu’un qui n’est pas en règle, il n’y a pas de passe-droit. Je fais mon métier comme il se doit », confie-t-il dans son portrait. A 30 ans, Dorian est « un féroce compétiteur » : athlète spécialiste du saut de haies, il pratique le sport à haut niveau. « J’ai été champion de France du 3 000 mètres steeple. Donc je m’entraîne dur. Plus je m’entraîne, plus je suis fort. Et plus je suis fort, plus je veux être fort. En fait mon plaisir, c’est que la performance », explique le sportif, qui pratique aussi le vélo de manière intensive. Lorsqu’il a su qu’il était pris pour Koh-Lanta, il a mis les bouchées doubles pour sa préparation physique : « J’ai toujours dit : “Un jour je ferai Koh-Lanta. Certains athlètes préparent les Jeux Olympiques, parce que c’est le rêve de tout athlète. Clairement, Koh-Lanta, c’est mes Jeux Olympiques à moi. » Dorian, qui ne « supporte pas de perdre », selon la production, va tout faire pour gagner chacune de ses épreuves. « On se retrouve sur les poteaux », a-t-il d’ailleurs promis dans son portrait, très sûr de lui.

Source: Lire L’Article Complet