"La Famille" : l’incroyable manière dont un généalogiste a découvert l'existence de la communauté secrète

Pendant plusieurs mois, BFMTV a enquêté sur une communauté secrète baptisée « La Famille ». Dans un documentaire exclusif, que Femme Actuelle a pu visionner en avant-première, le généalogiste à l’origine de cette découverte s’exprime pour la première fois.

Restez informée

Des secrets de famille bien gardés. « C’est la première fois depuis 200 ans que l’existence de cette famille est révélée », annonce BFMTV dans sa bande-annonce. Lundi 29 novembre 2021, la chaîne d’info continue dévoile une enquête exclusive, que Femme Actuelle a pu visionner en avant-première, sur une communauté secrète baptisée « La Famille ». Selon nos confrères, des mariages et naissances multiples auraient eu lieu dans la même famille de sang, et ce, depuis plus de deux siècles. Pour la première fois, des membres et ex-membres de cette famille ont accepté de témoigner visage découvert, face à des caméras de télévision. Comment une telle communauté a-t-elle pu être mise à jour ? C’est en réalité grâce à un homme : un généalogiste à qui la descendance étrange de cette famille parisienne n’a pas échappé…

Un nom de famille identique depuis 200 ans

Dans ce documentaire inédit en trois épisodes, BFMTV propose une immersion complètement hallucinante dans « La Famille », cette communauté religieuse secrète qui vit et se marie entre eux à Paris depuis plusieurs générations. En 2020, un homme s’y intéresse de plus près : le généalogiste Jean-Louis Beaucarnot. « Je me suis posé une grande question : y a-t-il de vrais parisiens de Paris ? Donc j’ai pris tous les enfants nés le même jour en décembre 2017 et aucun n’avait les mêmes grands-parents nés à Paris. Aucun… sauf un », explique-t-il. Après de minutieuses recherches, il découvre que cet enfant possède 59 arrière arrière arrière arrière grands-parents nés à Paris. Détail troublant : le nom de famille est resté le même sur 200 ans.

« On s’était donc marié entre cousins, à des degrés assez proches », explique Jean-Louis Beaucarnot. Après s’être intéressé aux adresses des membres de cette famille, il explique : « On était parfois resté à la même adresse pendant 150 ans ». Cette communauté vit en effet dans l’Est parisien, entre le faubourg Saint-Antoine et la place de la Nation depuis deux siècles. De quoi mettre la puce à l’oreille de certains médecins ou instituteurs : « Ça fait 27 ans qu’on se dit qu’ils ont le même nom de famille », explique un chirurgien. Et d’ajouter : « On se dit vite qu’il y a quelque chose de l’ordre de la communauté ». Un documentaire et des témoignages exclusifs à découvrir à 20h45 sur BFMTV.

Source: Lire L’Article Complet