La foire Art Paris, "La Carte postale" d'Anne Berest, Zabou Breitman sur scène… Nos 5 incontournables culturels

Expositions, musique, déambulations…Tous les quinze jours, Madame Figaro propose sa sélection culturelle. Voici les cinq événements à ne pas rater.

Zabou (Breitman) interprète Dorothy (Parker)

Zabou ? La femme-orchestre, toujours en train de courir d’un théâtre à l’autre, de multiplier les mises en scènes, les longs métrages, les productions de spectacles, et même la création d’un livret d’opéra, sans oublier bien sûr de jouer… «Je n’ai pas de problème pour passer d’un genre à l’autre, nous confiait-elle. C’est la même chose en fait. Le genre pour moi, c’est pareil, que ce soit une comédie, un drame. Quand on lit Shakespeare, il y a de tout : de la noirceur, de la comédie, du rêve, de la folie. Comédienne, metteuse en scène, présentatrice, c’est le même travail». Cette fois, Zabou s’est attelée au personnage de Dorothy Parker, résistante, romancière, critique de théâtre, scénariste, plume du New Yorker. Elle boit, doute, s’ennuie… À la fois dramatique, poétique et drôle. En s’appuyant sur cinq de ses nouvelles, Zabou fait revivre Dorothy.

Dorothy, un spectacle écrit et interprété par Zabou Breitman, Théâtre de la Porte Saint –Martin, du 3 septembre au 24 octobre 2021.

Art Paris, la foire de la rentrée

Peinture de Marc Desgrandchamps, galerie Lelong.

Paris est à nouveau au centre des regards de l’art contemporain. Une effervescence liée à ses nombreuses galeries, aux institutions privées, à l’emballement de l’Arc-de triomphe par Christo le 18 septembre et bien sûr à Art Paris, qui inaugure le Grand Palais Ephémère au Champ-de-Mars, structure imaginée par Jean-Michel Wilmotte. Art paris peut se targuer d’avoir été la première foire artistique post-confinement à s’être tenue dans le monde en septembre 2020. Cette 23ème édition est marquée par le retour de prestigieuses galeries (Almine Rech, Kamel Mennour, Perrotin…) soit 140 d’une vingtaine de pays au total. Son thème ? «Portrait et figuration, Regard sur la scène française», qui réunit une vingtaine d’artistes comme Marc Desgrandchamps, Laurent Grasso, Claire Tabouret sous le commissariat d’Hervé Mikaeloff. Une édition passionnément peinture.

Art Paris, du 9 au 12 septembre 2021.

Christophe, le coffret luxueux

Christophe Coffret LP Ces Petits Luxes, Universal, sortie le 10 septembre 2021.

Il a rejoint le 16 avril 2020 le paradis des poètes. C’était l’époque du premier confinement, et à l’heure des applaudissements pour le corps médical, on entendait dans sa rue, du côté de Montparnasse, s’élever sa voix cristalline. Ses voisins mettaient Aline, Les Mots bleus, Les Petites Marionnettes, ses chefs d’oeuvres… Sa voix, celle d’un instrument de musique, on peut désormais l’écouter en allant voir France, le dernier film de Bruno Dumont, dont il a composé la bande originale. Ou en se procurant Ces Petits Luxes, un coffret numéroté de 14 vinyles qui rassemble pour la première fois les albums studio ainsi que deux live mythiques enregistrés durant la période. En bonus, un vinyle baptisé Autrement avec des reprises et des duos inattendus inédits. Avis aux fans de toutes générations.

Coffret LP Ces Petits Luxes, Universal, sortie le 10 septembre 2021

“La Carte postale”, le nouveau livre d’Anne Berest

La Carte Postale, le nouveau livre d’Anne Berest aux éditions Grasset.

Anne Berest est une femme plurielle selon la définition de Sonia Rykiel, un jour amie de la maison Chanel, un autre autrice d’une série à succès (Mytho), un autre Parisienne avertie, un autre encore metteuse en scène… Mais ce qui la requiert depuis son plus jeune âge, c’est l’écriture. A-t-elle accompli le destin de cette grande tante assassinée à 19 ans dans les camps qui se voulait écrivaine et avait amorcé un roman ? Avec La Carte Postale, elle convoque les héroïnes de sa famille, mène l’enquête grâce à l’aide de sa mère universitaire sur le passé de sa famille, les Rabinovitch, retrace leur fuite de Russie en Palestine en passant par la Lettonie. Écrit comme un thriller, ce livre est aussi le roman de ses ancêtres (à la manière de Gabriële, son précédent livre sur son arrière-grand-mère, co-écrit avec sa sœur Anne) et une quête sur la signification du mot «juif». La carte postale a bel et bien existé : pas signée, au verso de laquelle sont inscrits les prénoms de ses aïeux morts à Auschwitz en 1942, elle est arrivée dans la boîte aux lettres de la maison familiale, en 2003. Et comme une lettre arrive toujours à son destinataire, Anne Berest l’a transmuée en un livre remarquable.

La Carte Postale, Anne Berest, éditions Grasset.

“Gardien Party”, à la croisée du musée et du théâtre

Valérie Mréjen et Mohamed El Khatib, au Mucem vendredi 10 et samedi 11 septembre. (Ici au Centre Pompidou.)

On connaissait les performances de Tino Sehgal dans l’espace muséal. Cette fois, c’est au tour de Mohamed El Kthatib et de Valéie Mréjen d’imaginer un spectacle autour de la parole des gardiens de musée, ces êtres visibles et invisibles. Et que disent-ils ? «Les gens ne nous demandent pas grand-chose. Matisse, Chagall et les toilettes.» Collectées dans les musées de Paris, Lausanne, Vienne, Téhéran, New York, Saint-Petersbourg, Marseill, Hambourg, Aubusson, Prague, Orléans ou Lisbonne, ces paroles nous livrent un regard inédit sur notre approche de l’art. Cette fois, ce sont eux, les gardiens de notre patrimoine qui nous parlent, droit dans les yeux, de leurs vies routinière et intérieure, des fictions qu’ils composent pour endiguer l’ennui. Pour un autre regard…

Gardien Party, Conception et réalisation Mohamed El Khatib et Valérie Mréjen, au Mucem vendredi 10 et samedi 11 septembre, au Centre Pompidou

Source: Lire L’Article Complet