“La phase endémique est là” : Martin Blachier fait une mise au point sur l’épidémie de Covid-19

L’épidémiologiste Martin Blachier a pris son compte Twitter pour faire le point sur l’épidémie de Covid-19. Pour lui, la phase endémique est là, mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir.

A propos de


  1. Martin Blachier

Les chiffres du Covid-19 sont repartis à la hausse. Depuis quelques jours, le nombre de cas positif ne cesse d’augmenter. Tout comme le taux de positivité des tests. Alors doit-on s’inquiéter ? L’épidémiologiste Martin Blachier s’est exprimé sur son compte Twitter ce 17 juin : « 20 millions de cas covid diagnostiqués depuis début 2022. 20 millions estimés d’ici fin 2022. Et on parle des cas testés positifs (50%)… Chaque Français aura donc été infecté en moyenne 1,2 fois en 2022. La phase endémique est là = vivre AVEC. » Pour lui, il faut donc continuer à vivre avec le virus.

Le sujet du Covid est toujours aussi prégnant puisque les internautes ont été nombreux à répondre au médecin. « Mais constater la persistance d’un virus ne signifie pas ne rien faire : prévenir en s’assurant de dispositifs d’aération/ventilation efficaces et dans l’attente, de porter des masques FFP2 en lieux clos mal ventilés, poursuivre la vaccination… être solidaires et responsables ! », dit l’un, avant qu’un autre rétorque : « Si seulement nous pouvions nous contenter de vivre avec. Mais on sait tous qu’on n’échappera pas à un 4ème booster car ce sont ceux qui nous dirigent qui ne veulent pas vivre avec. »

20 millions de cas covid diagnostiqués depuis début 2022

20 millions estimés d'ici fin 2022

Et on parle des cas testés positifs (50%)…

Chaque français aura donc été infecté en moyenne 1,2 fois en 2022

La phase endémique est là = vivre AVEC

Martin Blachier se veut rassurant

En visioconférence avec Pascal Praud sur CNEWS, le 13 juin, Martin Blachier s’était voulu rassurant sur ces chiffres en hausse. « Est-ce qu’il faut s’en inquiéter ? Non, parce que le fait qu’il reparte en plein été et que ce BA5 ne soit pas si différent des précédents variants fait qu’il y aura surtout des cas et très, très peu d’impact sur l’hôpital », avait-il expliqué.

Pascal Praud avait ensuite interrogé le médecin sur la suite de la gestion de la crise sanitaire : « Vous ne voyez pas de mesures nouvelles mises en place ? Vous ne voyez pas de masques ? (…) Vous ne voyez pas de quatrième ou de cinquième dose, tout ça on laisse de côté ? » Cette fois encore, Martin Blachier avait apporté de bonnes nouvelles : « Là avant l’automne, non. Pas du tout, non ».

Article écrit en collaboration avec 6Médias

Crédits photos : Jack Tribeca / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet