« La vaccination ne suffira pas » : Jean-François Delfraissy cash sur la 5e vague

Jean-François Delfraissy martèle dans les médias l’importance de la vaccination. Néanmoins, le président du conseil scientifique rappelle que celle-ci ne sera pas suffisante à l’occasion de cette cinquième vague.

Invité sur LCI, ce mercredi 17 novembre, le professeur Jean-François Delfraissy a à nouveau tenu à rappeler l’importance de la vaccination contre le Covid-19. La cinquième vague a démarré en France et les nouvelles infections sont à la hausse, à l’instar des décès. Comme sur France Inter, quelques heures plus tôt, le président du conseil scientifique a souligné quelques points majeurs pour gérer au mieux cette hausse du nombre de cas.

« Je veux montrer en portant le masque que la vaccination ne va pas être suffisante, il faut qu’on associe au masque également un retour vers des mesures de précaution, en particulier au niveau individuel, de façon plus général pour passer cette cinquième vague« , a déclaré le médecin français. Il a précisé avoir un « optimisme mesuré« , mais « un optimisme quand même » concernant la situation actuelle de la pandémie.

▶️ #Covid19 – « C’est très difficile de rendre la vaccination obligatoire. On est dans un pays démocratique. »

Jean-François Delfraissy – Président du conseil scientifique#24hPujadas #LCI #La26 ⤵️ pic.twitter.com/V8U3Ijzsbb

Les « autres mesures de protection »

Son discours a largement porté sur les « autres mesures de protection« , comme le masque, mais aussi aérer les pièces où l’on se trouve et bien se laver les mains. « On pourrait avoir une vague qui est prise en compte par le système de soin« , tempère-t-il. Évoquant 1 200 hospitalisations par jour contre 2 500 pour les premières vagues. « Le vaccin a beaucoup changé la donne, il faut continuer à vacciner […], alerte Jean-François Delfraissy, cash sur cette 5e vague.Il faut vacciner les personnes qui ne sont pas encore vaccinées, qui est un élément très important et y compris chez les personnes de plus de 80 ans. Et deuxièmement, accélérer cette dose de rappel, qui fait partie peut-être de la vaccination générale du Covid comme d’autres vaccinations qui réclament deux vaccinations de départ plus un rappel ensuite.« 

Crédits photos : Capture d’écran / LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet