Lady Louise Windsor née grande prématurée : le combat de la petite-fille d’Elizabeth II

Née prématurée, Lady Louise Windsor a subi de nombreuses opérations. Un combat que l’arrière-petite-fille d’Elizabeth II a mené avec beaucoup de courage.

A propos de


  1. Louise Mountbatten-Windsor

Une vraie guerrière. Le 8 novembre 2003, après avoir subi une fausse-couche, Sophie de Wessex donnait naissance à son premier enfant, Lady Louise Windsor, au Frimley Park Hospital, dans le Surrey. Un accouchement traumatisant pour ses parents puisque la petite fille, née avant terme, avait été immédiatement transférée dans une unité de soins pour prématurés dans un autre hôpital.

Atteinte d’une exotropie, une forme de strabisme profond, Lady Louise, qui ne pesait alors que deux kilos, avait dû subir plusieurs opérations. Malgré ces interventions chirurgicales, la fille aînée du prince Edward souffrira durant de nombreuses années de ce mal méconnu qui a bien failli lui coûter la vue. Aujourd’hui pourtant, la jeune femme, âgée de 17 ans, est totalement guérie.

“Ce n’est toujours pas parfait, mais aucun de nous ne l’est”

De nouveau opérée vers l’âge de dix ans, Lady Louise se porte aujourd’hui on ne peut mieux. “Ce n’est toujours pas parfait, mais aucun de nous ne l’est“, explique sa mère, Sophie de Wessex auprès du Sunday Times. Et de revenir sur le long combat qu’a mené son aînée : “Les bébés prématurés peuvent souvent avoir des strabismes parce que les yeux sont la dernière chose à être vraiment finalisée chez le bébé. Son strabisme était assez prononcé quand elle était petite et il a fallu du temps pour le corriger, souffle-t-elle. Il fallait s’assurer qu’un œil ne devienne pas plus dominant que l’autre“. Aujourd’hui, elle va bien maintenant et sa vue est parfaite, conclut-elle.

Crédits photos : BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet