"L’amour est dans le pré" : qui est Delphine la première candidate lesbienne de l'émission ?

Lundi 8 février 2021, M6 diffusera le second épisode de L’amour est dans le pré, saison 16. Pour la première fois depuis la création du programme, une candidate lesbienne sera intégrée aux speed dating afin de trouver sa perle rare. Portrait.

  • Karine Le Marchand

C’est une grande première pour l’émission phare de Karine Le Marchand. Lundi 8 février 2021, M6 diffusera le second épisode des portraits de L’amour est dans le pré, saison 16, dans lequel les téléspectateurs pourront découvrir Delphine, première agricultrice lesbienne à participer au programme. Trois ans après l’arrivée du premier agriculteur homosexuel, qui avait malheureusement quitté l’émission après les sessions de speed dating, c’est au tour de cette arboricultrice de quarante-sept ans d’écrire un nouveau chapitre. Éduquée dans la pure tradition catholique, Delphine a bien eu du mal à s’assumer pleinement jusqu’à ce déclic survenu à l’âge de trente ans. Dans les colonnes du Parisien, paru le 7 février 2021, la candidate en quête du grand amour s’est confiée sur son parcours atypique.

“Être homosexuelle, ce n’est pas uniquement ce qui me définit…”

Si l’agricultrice originaire du Tarn-et-Garonne refuse l’étendard de la “candidate lesbienne”, elle devine cependant l’impact de sa participation : “Je ne me rends pas compte de l’ampleur que va prendre la diffusion de mon portrait, mais je veux que ça bouge dans ma vie. En attendant, il faut que j’aille vite chercher ma tenue pour les speed datings à Montauban”, a-t-elle confié avec humour au Parisien. Et du courage, Delphine en a bien eu besoin. Comme elle l’explique, l’agricultrice a d’abord tenté de feindre une vie sentimentale hétérosexuelle bien rangée avant d’assumer son orientation sexuelle : “Mon identité est multiple, complexe, je suis une agricultrice, une motarde. J’ai aussi été catholique pratiquante. Je suis toutes ces personnes. Le fait d’être homosexuelle, c’est une facette de ma personnalité, mais ce n’est pas uniquement ce qui me définit.

Suite à une prise de conscience survenue il y a trois décennies, Delphine est aujourd’hui prête à vivre l’amour avec un grand A. Interrogée sur les potentielles réactions négatives suite à son passage dans L’amour est dans le pré, sa réponse est sans appel : “J’ai mis trente ans à accepter qui je suis, si les homophobes ne sont pas contents, peu importe. Ma participation fera peut-être avancer les esprits. Aujourd’hui, je suis simplement fière de m’assumer comme je suis vraiment”. Delphine trouvera-t-elle celle qui fera chavirer son cœur ? Réponse en septembre prochain !

https://www.instagram.com/p/CK6pw3MIba1/

A post shared by L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Source: Lire L’Article Complet