Lance Armstrong : son fils aîné arrêté et accusé de viol sur mineure

Le fils ainé de Lance Armstrong, Luke, a été arrêté cette semaine au Texas et fait l’objet d’une accusation de viol par une ancienne camarade. Relâché sous caution, il plaide son innocence.

Lance Armstrong

Dans son sport, le cyclisme, Lance Armstrong a allègrement dépassé les limites. Et son fils aîné, Luke, âgé de 21 ans, en aurait fait de même dans des circonstances autrement plus graves. Vainqueur à sept reprises du Tour de France, le coureur américain a marqué l’histoire de son sport avant d’en devenir le pestiféré. Car le Texan a été déchu de tous ses titres et rayé du palmarès de la Grande Boucle pour dopage systématique lors de sa carrière. Des faits qu’il a notamment reconnus lors d’une interview mémorable avec Oprah Winfrey, le 17 janvier 2013. Depuis, le vilain petit canard essaie de se racheter une conduite en participant à des manifestations caritatives, bien entouré par ses cinq enfants, issus de deux unions différentes. Et c’est justement l’un d’entre eux, le plus âgé de tous, qui remet son nom à la Une des journaux.

Une fête qui a dégénéré

Luke Armstrong a été interpellé à Austin, dans l’État du Texas, ce mardi 6 mars 2021. D’après les informations rapportées par le magazine People, le jeune homme est accusé de viol par une jeune femme aujourd’hui âgée de 19 ans mais mineure à l’époque. Car, les faits remonteraient au mois de juin 2018 lors d’une fête trop arrosée. La plaignante aurait alors appelé son camarade afin qu’il vienne la chercher et la ramener chez elle. Mais dans sa déclaration, elle dit s’être réveillée sur le canapé d’un lieu inconnu avec Luke Armstrong au-dessus d’elle, incapable de consentir à l’acte sexuel et de repousser le jeune homme. Une enquête a été ouverte en novembre 2020, moment lors duquel la plaignante avait décidé de porter plainte. S’il a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la jeune femme chez son père, le rejeton du coureur cycliste, libéré sous caution, réfute les allégations, son avocat affirmant qu’il s’agissait d’une “relation consentie entre deux jeunes adultes.”

Source: Lire L’Article Complet