Laurence Boccolini : pourquoi elle ne veut pas parler de son mari

Aussi volubile sur les plateaux télé que discrète sur sa vie privée, Laurence Boccolini ! L’animatrice dévoile les raisons de son mutisme à ce sujet dans le magazine Gala du jeudi 3 septembre 2020.

  • Laurence Boccolini

Les fans de Laurence Boccolini sont toujours privés du mot de passe pour en savoir davantage sur sa vie privée. La nouvelle animatrice de France TV, transfuge de TF1 pendant l’été, s’évertue à rester très discrète au sujet de son couple et de sa vie privée. Un choix pleinement assumé pris après son mariage, le 31 juillet 2004, avec Mickaël Fakaïlo à l’église de Presles-en-Brie, en Seine-et-Marne. Car son union avec son Mister Tahiti avait, elle, été médiatisée, l’ex-présentatrice du Maillon Faible ayant pris la résolution de partager dans Gala les photos de cet heureux événement. Depuis, c’est le calme plat niveau annonces et clichés, réservés au domaine privé. “Je me suis mariée en 2004 devant tout le monde. J’ai fait la couverture de votre magazine et ensuite plus rien…”, confirme-t-elle dans un entretien accordé à l’hebdomadaire, daté du jeudi 3 septembre 2020.

Pour vivre heureux, vivons cachés

J’ai décidé de protéger ma vie privée. Mickaël n’avait rien demandé. Il est très content qu’aujourd’hui plus personne ne le reconnaisse“, explique l’animatrice, qui a donné naissance à une petite Willow en décembre 2013. “C’est une partie de ma vie que je laisse dans l’ombre”, ajoute-t-elle, presque désolée. Après des années d’attente, de prières et d’espoirs déçus, Laurence Boccolini et son compagnon avaient eu le bonheur d’accueillir un bébé. Son combat pour la maternité avait d’ailleurs fait l’objet d’un livre, Puisque les cigognes ont perdu mon adresse, paru en 2008. Et là-encore, le couple avait décidé de garder le silence sur l’heureuse issue de cette succession d’épreuves. Cette vie effacée sied parfaitement à son mari, comme elle expliquait déjà en 2017 dans Télé Loisirs. “Même s’il reste le dauphin de Mister France, mon mari a un peu changé, et on ne le recon­naît pas. Il travaille, je ne vous dirai pas où, et on lui fout une paix royale“, expliquait-elle. Pour vivre heureux, vivons cachés : un leitmotiv pris au pied de la lettre par l’animatrice.

A lire aussi : Laurence Boccolini règle ses comptes avec TF1 : “J’avais l’impression d’être un bibelot”

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet