L'avocate de Richard Berry prend la parole et exprime ses "doutes sur l'authenticité" des souvenirs de Coline Berry

Au micro de France Info, Maître Sophie Obadia, l’avocate de Richard Berry, est revenue sur les accusations d’inceste que porte contre lui sa fille Coline. Elle met en doute les souvenirs de la jeune femme et évoque une rupture familiale qui serait sans lien avec des abus.

Il y a quelques jours, Coline Berry, la fille aînée de Richard Berry, a accusé son père d’inceste alors qu’elle était mineure. Elle a affirmé que la lecture de l’ouvrage de Camille Kouchner, qui dénonce aussi l’inceste, a été un déclic pour elle. Elle s’est confiée ce matin au micro de France Info. J’ai toujours eu très peur de mon père, ça, c’est sûr, de sa violence, de beaucoup de choses. Oui, la peur de faire du mal à d’autres que soi. Pas qu’à mon père, à ma famille, à mes grands-parents. Ma grand-mère me disait d’attendre qu’il soit mort, parce que voilà, on fait tout exploser. J’avais bien conscience de tout ce que ça implique”, a-t-elle notamment expliqué. Cette affaire a en effet provoqué un véritable séisme dans le petit monde du cinéma et plusieurs personnalités ont pris position pour appuyer les dires de la fille du comédien ou les réfuter. Sa cousine Marilou Berry s’est ainsi rangée de son côté, tout comme sa mère, Josiane Balasko qui apporté son soutien à Coline Berry sur Instagram. Marie Berry, la soeur du comédien a, elle, pris fait et cause pour son frère, émettant de sérieux doutes quant à la véracité des propos de Coline Berry dans les colonnes du Parisien ce lundi 15 février. “Ma nièce a déjà par le passé énoncé des vérités qui n’en étaient pas, ou à moitié…”.

  • Tout ce qu'il faut savoir sur Julia Vignali

    Télé 2 Semaines

  • Gérard Louvin et son mari visés par une plainte de leur neveu, qui les accuse de viol lorsqu'il était adolescent

    Télé 2 Semaines

  • Symphonissime – 23 janvier

    Télé 2 Semaines

  • Décès de l'actrice Catherine Rich

    Télé 2 Semaines

  • Meghan Markle et le prince Harry rompent avec la famille royale

    Télé 2 Semaines

  • Entre Monique et Jean-Marc, la température grimpe dans L'amour est dans le pré ! Zapping télé-réalité

    Télé 2 Semaines

  • Télématin – Julia Livage de nouveau enceinte

    Télé 2 Semaines

  • Altercation avec des Anges (NRJ12) à La Réunion : la production décide d'exclure les candidats

    Télé 2 Semaines

  • Stéphane Thebaut revient sur l'arrêt de La Maison France 5

    Télé 2 Semaines

  • Hommage à Hubert Auriol : la légende du Dakar est morte à l'âge de 68 ans

    Télé 2 Semaines

  • La famille d'Hubert Auriol

    Télé 2 Semaines

  • Sport, selfie, chant… Les confidences de Mélanie Maudran et Jérémy Banster, star de la série Un si grand soleil

    Télé 2 Semaines

  • Tout savoir sur Jessica Cave

    Télé 2 Semaines

  • La comédienne Marion Ramsey est décédée

    Télé 2 Semaines

  • Saga Harry Potter : mais comment le personnage d'Hagrid a-t-il été créé ?

    Télé 2 Semaines

  • Des regrets ? Marie-Sophie Lacarrau se confie sur son départ houleux de France 2

    Télé 2 Semaines


  • Tout ce qu'il faut savoir sur Julia Vignali
    Tout ce qu'il faut savoir sur Julia Vignali


    Télé 2 Semaines


  • Gérard Louvin et son mari visés par une plainte de leur neveu, qui les accuse de viol lorsqu'il était adolescent
    Gérard Louvin et son mari visés par une plainte de leur neveu, qui les accuse de viol lorsqu'il était adolescent


    Télé 2 Semaines


  • Symphonissime – 23 janvier
    Symphonissime – 23 janvier


    Télé 2 Semaines

VIDÉO SUIVANTE

Richard Berry s’interroge ce que qui motivé “un tel divorce avec sa fille”

L’avocate de Richard Berry, qui s’était déjà exprimée dans L’heure des pros, est revenue sur l’affaire à l’antenne de France Info. Pour elle, il est évident que son client doit désormais s’exprimer. “Il faut maintenant que Richard Berry soit auditionné car il a beaucoup de choses à dire dans cette affaire, qui n’en est d’ailleurs pas une pour lui. Vous avez lu son message tel qu’il l’a fait paraître il y a dix jours : il réfute totalement des gestes déplacés ou des gestes incestueux vis-à-vis de sa fille, de ses filles d’ailleurs. Il s’interroge, ce que je trouve très authentique chez lui, sur ce qui a pu motiver un tel divorce (…) entre un père et sa fille. J’ai vu un homme extrêmement déterminé dans sa défense, et nous le sommes à ses côtés, parce qu’il y a beaucoup de choses à dire 40 ans après les faits présumés. Cela pose beaucoup de questions en termes de droit.”

Quant aux souvenirs de Coline Berry, Maître Sophie Obadia cite Shirel, la fille de Jeane Manson, épouse de Richard Berry entre 1984 et 1986, qui a nié avoir été victime de son beau-père et qui a qualifié ces accusations de “mensonges impardonnables”. “Je lis la scène rapportée par cette jeune femme, qui a maintenant 45 ans, et que je ne dis pas du tout être une menteuse, je dis que j’ai des doutes sur l’authenticité de son souvenir. Elle pose une scène où il y a plusieurs personnes : son père, Jeane Manson et la fille de Jeane Manson. Trois de ces personnes disent que ça n’a pas existé et avec force. Je dis surtout qu’il faut lire ce qu’a dit Shirel, la fille de Jean Manson. Elle explique qu’elle a été pratiquement harcelée pour dire des choses qu’elle ne voulait pas dire parce que c’est faux.” Quant à l’origine de ces accusations, ce n’est pas une rupture familiale sur fondement d’inceste”, selon l’avocate, mais “c’est une famille qui a de multiples difficultés qui ne parlent pas d’inceste du tout”. “Ce sont des disputes qui remontent à des rivalités d’artistes qui datent de bien longtemps”, ajoute-t-elle.

La justice ne doit pas se rendre sur la place publique pour l’avocate de l’acteur

Maître Obadia s’inquiète ensuite de la “folie ambiante” et de “la peoplisation” qui entoure cette affaire. “Nous avons quelques principes en droit qui nous gardent de la folie ambiante. Je parle de folie ambiante. La peoplisation, la médiatisation à outrance hors les tribunaux – j’ai entendu ce [lundi] matin Coline Berry dire : “Je n’ai pas eu besoin d’un procès” – donc nous sommes hors procès… Si on commence à revenir sur les grands principes que sont la présomption d’innocence et la prescription, alors c’est à tout va, c’est une catastrophe qui s’annonce”, a-t-elle déploré. “Revenons aux faits, à la justice qui évidemment ne doit pas se rendre sur la place publique, mais j’y suis contrainte. Allons voir très clairement auprès de la brigade des mineurs ce qui est reproché, et je l’apprendrai à cette occasion à Richard Berry, les dates des choses, les dates des témoignages. Lui aussi a beaucoup à dire sur ces questions”, a-t-elle intimé.

Source: Lire L’Article Complet