« Le club des loosers » : Roselyne Bachelot cinglante avec la classe politique

Sur LCI, jeudi 29 juillet, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a égratigné certaines personnalités politiques en désaccord avec l’action gouvernementale durant la crise sanitaire.

Roselyne Bachelot passera ses vacances estivales loin de celles et ceux qui n’ont de cesse de critiquer l’action gouvernementale. Eux, ce sont ces personnalités politiques qui ont donc élevé leurs voix, dans les médias mais également dans la rue, pour faire part de leur opposition à la mise en place du pass sanitaire voire également à la vaccination contre le Covid-19. Ces prises de position ont été pointées du doigt par la ministre de la Culture sur le plateau de LCI, ce jeudi 29 juillet. “Il y a un espèce de club de loosers qui essaie de se refaire la cerise sur les inquiétudes des gens”, a-t-elle observé.

Roselyne Bachelot n’a pas manqué de citer le nom de ces responsables de partis politiques, qui se démarquent durant cette crise sanitaire en se montrant très critiques de la stratégie gouvernementale, et, pour certains d’entre eux, en participant aux manifestations contre le pass sanitaire. Dans son argumentaire, elle s’appuie également sur la faible adhésion des Français aux idées défendues par ces personnalités : “On voit Monsieur Asselineau, d’un parti microscopique. On voit Monsieur Philippot qui a fait 0,6% des voix aux élections européennes. On voit Monsieur Mélenchon qui est en perte de vitesse dans les études d’opinion.”

« On a une sorte de club de losers avec M. Asselineau, M. Philippot, M. Mélenchon, qui essaie de se refaire la cerise sur les inquiétudes des gens. » Sur @LCI @R_Bachelot s’engage dans le débat sur le passe sanitaire. pic.twitter.com/bghs25yKPW

La ministre défend la vaccination et le pass sanitaire

L’ex-ministre de la Santé durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy regrette que ces hommes politiques aient adoptés des positions réfractaires au détriment “d’accompagner ceux qui risquent de perdre leur emploi, qui ne savent pas comment mener à bien leur entreprise dans des circonstances difficiles”. Roselyne Bachelot aurait apprécié que les membres de ce “club de loosers” pensent davantage à “protéger la santé des Français”, et “expliquer pourquoi la vaccination et le pass sanitaire sont un moyen de ne pas fermer les lieux économiques, de ne pas fermer les lieux de culture.”

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet