Le père d'Alexia Fouillot digne et satisfait : « La justice a compris notre douleur »

Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle ce samedi 21 novembre pour le meurtre d’Alexia. Un verdict salué par le père de la victime, Jean-Pierre Fouillot.

Après l’annonce du verdict à l’issue du procès de Jonathann Daval condamné ce samedi 21 novembre à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia, la mère de la victime, Isabelle Fouillot a estimé qu’il s’agit d’une « très bonne décision », même si elle est plus clémente que les réquisitions de l’avocat général, Emmanuel Dupic qui avait demandé la perpétuité. « C’est exactement ce que nous espérions, à la hauteur de notre souffrance », a expliqué la mère d’Alexia Fouillot, avant de préciser que la famille va désormais tenter de se « reconstruire » et de « tourner la page ». Un point de vue partagé par son mari qui évoque la fin de « trois ans de combat très durs ».

« On est contents d’arriver au bout. La justice a bien fait son travail, a compris notre douleur et a compris le massacre d’Alexia en même temps », a déclaré le père d’Alexia Jean-Pierre Fouillot à l’issue du verdict. « Nous, la peine nous importait peu, on voulait que justice soit rendue pour mettre un point final à cette macabre histoire », a-t-il précisé plus tard sur BFM TV.

« On a hâte de se reposer », a commenté ensuite Stéphanie Gay, la sœur d’Alexia, « très contente que cette étape s’achève ». Les larmes aux yeux, la mère d’Alexia a ensuite dit espérer « qu’aucun Français ne l’oubliera ». « Alexia ça aurait pu être la fille de n’importe quel couple français. Alexia était simple, jolie (…) Je suis persuadé que le visage d’Alexia restera comme celui du petit Grégory, et ça, ça fait chaud au cœur », a affirmé son père sur BFM TV.

Leur projet après ce lourd procès est simple : se reposer et s’occuper de leurs petits-enfants. Lors de l’annonce du verdict, Jonathann Daval serait resté imperturbable. C’est sous escorte policière que celui qui a été jugé coupable du meurtre d’Alexia a quitté le tribunal de Vesoul pour rejoindre la maison d’arrêt de Dijon où il est incarcéré. Son avocate a annoncé qu’il ne fera pas appel de la décision rendue par la Cour d’assise. « Il ne va pas faire appel, mais il reste encore dix jours. (…) Nous serions très affectés de devoir revivre ça », a réagi Jean-Pierre Fouillot sur BFM TV.

Article réalisé avec l’agence 6Médias

Crédits photos : Bruno Grandjean / Panoramic / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet