Le prince Charles miraculé : ce saut en parachute qui a failli tourner au drame

Voilà 50 ans que le prince Charles a effectué son premier saut en parachute. Une expérience qui ne s’est pas totalement passée comme prévu et qui aurait pu coûter la vie au fils de la reine Elizabeth II. C’est en tout cas ce qu’il aurait raconté à un régiment de parachutistes, ce mardi 13 juillet.

Présent à Merville Barracks dans l’Essex, ce mardi 13 juillet, le prince Charles a rendu visite au régiment de parachutistes à l’occasion d’une cérémonie pour présenter de nouvelles couleurs. Nommé colonel en chef de ce régiment depuis 1977, le duc de Cornouailles en a profité pour discuter avec les nombreux soldats. Le prince de 72 ans a notamment livré une anecdote croustillante sur son premier saut selon The Daily Mirror : “Cela fait près de 50 ans que j’ai fait mon premier parachutage, initialement à l’envers avec mes jambes dans les lignes de gréement, (…) j’ai été retiré de l’eau par les Royal Marines” aurait-il confié.

Ce genre d’incident peut avoir de lourdes conséquences vitales. Une chance que le prince Charles s’en est sorti indemne. Ce premier saut en parachute s’est déroulé le 29 juillet 1971, alors que le fils de la reine Elizabeth II effectuait une formation de quatre mois avec la Royal Air Force, à l’âge de 23 ans. Sept ans plus tard, l’héritier du trône britannique a tout de même suivi une formation de parachutisme à la Royal Air Force Brize Norton. Depuis ce vieux souvenir, Charles de Galles est fier d’être colonel en chef du régiment des parachutistes.

Une cérémonie dans le respect des mesures sanitaires

La journée a été chargée pour le prince Charles. Après une arrivée par hélicoptère, le duc de Cornouailles a ensuite présenté les nouvelles couleurs du régiment, avant leur bénédiction. Un événement qui n’était plus arrivé depuis 1998. La cérémonie s’est ensuite terminée avec un défilé aérien. Le tout, encadré par des mesures sanitaires strictes. Les 500 invités ont tous été testés en amont et la distanciation sociale a bien été respectée par l’ensemble du régiment selon le quotidien britannique.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet