Le saviez-vous ? Igor et Grichka Bogdanoff n’ont jamais eu recours à la chirurgie…

Depuis qu’ils sont connus du grand public, Igor et Grichka Bogdanoff, qui fêtent leurs 71 ans ce dimanche 29 août, entretiennent le mystère autour de leur apparence. Chirurgie esthétique ou simples injections ? Les frères jumeaux français affirment n’y avoir jamais eu recours.

« Je le dis de manière solennelle, nous n’y avons jamais eu recours », avait déclaré Grichka Bogdanoff, lors d’une interview avec Télé-Loisirs, en 2017. L’animateur répondait alors aux questions de nos confrères sur l’éventuel recours à la chirurgie esthétique ou aux injections de la part des frères Bogdanoff, qui fêtent ce dimanche 29 août leurs 71 ans. Les présentateurs de Temps X sont longtemps restés silencieux au sujet de leur visage à l’apparence si singulière, jusqu’à il y a quelques années. Ils apportaient toutefois des réponses remplies de mystère.

Comment les frères Bogdanoff ont-ils obtenu ce visage qui est aujourd’hui le leur ? Grichka Bogdanoff avait apporté quelques éléments de réponse à nos confrères de Télé-Loisirs. L’animateur, qui affirmait que quelque chose s’était bien passé, avait ainsi déclaré que lui et son frère avaient recours à des pratiques « beaucoup plus avancées » que de simples injections. « Nous sommes, Igor et moi, des expérimentateurs », avait expliqué Grichka Bogdanoff. Et d’ajouter : « Dans l’ex­pé­ri­men­ta­tion, il y a un certain nombre de petits proto­coles. Ce ne sont pas des ouver­tu­res… Mais ce sont des proto­coles qui sont divers, dont on ne peut pas parler comme ça ! »

Les deux frères sont des « cobayes » d’expériences

Le recours à ces pratiques secrètes est donc censé expliquer le silence des deux frères, apparus pour la première fois à la télévision en 1977 dans l’émission Midi Première de Daniel Gilbert, au sujet de leur apparence. Mais malgré leurs déclarations ces dernières années, beaucoup restent encore sceptiques quant à leur honnêteté. En 2019, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs avaient d’ailleurs remis le sujet sur la table dans Touche pas à mon poste ! Cette fois, Igor et Grichka Bogdanoff avaient évoqué une rencontre déterminante aux États-Unis. Niant qu’ils aient reçu tout implant, ils avaient parlé « d’expérimentations sur des rayonnements », en précisant qu’il s’agissait « de longueurs d’onde qui sont plus ou moins pénétrantes et qui donnent, on peut dire, des interférences ». Ainsi, ils se qualifiaient tous deux de « cobayes ».

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet