Léa Drucker : quelle mère est-elle pour sa fille Martha ?

Ce dimanche 23 janvier, Léa Drucker célèbre son 50e anniversaire. En 2014, la nièce de Michel Drucker en couple avec le cinéaste Julien Rambaldi a donné naissance à une petite fille prénommée Martha. Quelle mère est-elle pour sa fille ?

Léa Drucker, une femme changée par la maternité. À plusieurs reprises dans les médias, l’actrice césarisée s’est livrée sur son rôle de mère. Devenue maman d’une petite Martha le 11 juillet 2014, la compagne du cinéaste Julien Rambaldi a découvert les joies de la maternité. Aujourd’hui âgée de 50 ans, quelle mère est-elle pour sa fille de 8 ans ?

Celle qui ne souhaitait pas avoir d’enfant a finalement changé d’avis. « La rencontre avec Julien et ses enfants, Dino et Mia, a changé ma perception des choses. Je suis devenue optimiste sur l’amour. Je me suis autorisée à vivre ce que je m’étais plus ou moins interdit. J’ai enfin pu construire » avait-elle confié auprès de Gala. Même si elle a eu tard son enfant, « moi ça a été un des plus beaux (ndlr : jour de sa vie) ». La petite Martha est devenue son rayon de soleil.

Avoir un enfant est souvent synonyme de remise en question. Léa Drucker le sait bien. Son rôle dans le film La Consolation « m’a amené à réfléchir à ce que je projette sur ma fille. » En effet, « je me surprends parfois à me dire que j’adorerais qu’elle soit danseuse étoile à l’Opéra ou une grande mathématicienne. » La nièce de Michel Drucker a bien conscience qu’on « peut avoir des rêves pour ses enfants, mais on n’a pas le droit de leur enlever leur liberté de choix. » Léa Drucker met un point d’honneur à appliquer ce raisonnement avec sa fille.

Après avoir accouché, elle a tout fait pour reprendre une activité professionnelle rapidement : « Je me suis dit, il faut peut-être que je me dépêche et que j’aille travailler. » Face à Anne-Élisabeth Lemoine, Léa Drucker avait alors partagé son quotidien de jeune maman sur les plateaux de tournage. « Il y a des scènes qui prêtent à rire et parfois pas du tout… l’allaitement tout ça… en tournage c’est compliqué » avait-elle expliqué. Heureusement, cette époque est derrière elle puisque sa fille a bien grandi !

https://www.instagram.com/p/B-E1cZqgHi0/

A post shared by Léa Drucker (@leadrucker)

Léa Drucker : elle n’a pas choisi le prénom de sa fille par hasard

En devenant maman pour la première fois, Léa Drucker a voulu un prénom symbolique à ses yeux. Sa fille s’appelle Martha, parce que mâr, en araméen, signifie « seigneur » et que marta, en araméén toujours, veut dire « dame » ou « maîtresse« . Mais aussi, parce que « je pensais à la pianiste Martha Argerich, une femme éblouissante et une artiste intraitable dont j’admire la force de caractère. » D’une certaine façon, l’actrice « voulait favoriser un tempérament de résistante chez (s)a fille. » Un choix critiqué par son entourage.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet