Léa Salamé piégée par Thomas Sotto : moment cocasse sur France Inter

En pleine matinale de France Inter, Thomas Sotto s’est fait passer pour un auditeur anonyme afin de piéger Léa Salamé, sa camarade de Vous avez la parole sur France 2.

A propos de

  1. Léa Salamé

  2. Thomas Sotto

Petite blague entre amis. Remplaçant de Charline Vanhoeanacker durant ses congés, l’humoriste Alex Vizorek répond aux questions des fidèles de France Inter chaque matin. Sauf que mardi 23 février, ce n’est pas un auditeur lambda qui a appelé la matinale présentée par Léa Salamé et Nicolas Demorand : “Bonjour, moi c’est Thomas et je vous appelle du Luxembourg, je vous remercie de prendre ma question !“, se présente une voix vite identifiée : c’est celle de Thomas Sotto, que l’on entend habituellement sur RTL.

Oh non, Sotto !“, rigole tout de suite Léa Salamé, avant que son complice de France 2 ne poursuive. “Je suis un fan inconditionnel de Léa Salamé. J’ai vu absolument toutes ses émissions à la télé, j’ai lu tous ses bouquins. Enfin, j’ai lu son livre quoi“, ironise-t-il en clin d’oeil à Femmes puissantes, sorti en 2020. Sans oublier la question piège : “Je voulais savoir si Léa, elle est plus heureuse quand elle travaille à la radio avec Nicolas Demorand, ou à la télévision avec Thomas Sotto ?“.

https://youtube.com/watch?v=MJCO6zgNGyE%3Frel%3D0%26showinfo%3D1

Bonne question !, enchaîne alors Alex Vizorek. Nombreuses sont les femmes qui refusent de choisir alors que les hommes sont carrés et sont bien incapables de décupler leur passion ! Combien de fois Nicolas Demorand n’a-t-il pas été appelé par Cristina Cordula pour co-présenter ‘Les Reines du shopping’ ? Et bien non ! Il n’y est pas allé et ça se voit !“, blague l’humoriste belge.

“Chez Nicolas, elle trouve beaucoup d’autres choses”

“Je pense que c’est un équilibre que Léa a trouvé, poursuit-il. Elle ne pourrait pas choisir entre les deux (…) Ce qu’elle trouve chez l’un : l’acharnement au travail, la rigueur journalistique, la gestion parfaite du temps… Et bien, chez Nicolas, elle trouve beaucoup d’autres choses. Comme cette passion que vous partagez des réseaux sociaux. Cette course aux followers que vous avez en commun. Cher Thomas, n’essayez pas de diviser ce trouple“, lâche-t-il dans un studio hilare, avant de conclure : “Chère Léa, ménagez bien la chèvre et le chou. Et vous-même, vous savez qui est la chèvre“.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet