Léa Seydoux tacle sévèrement le mouvement #MeToo : "Il y a beaucoup d’hypocrisie"

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Trois ans après avoir accusé Harvey Weinstein d’agression sexuelle, Léa Seydoux a donné son avis tranché sur le mouvement #MeToo dans les colonnes du magazine Harper’s Bazaar.

En 2017, Léa Seydoux révélait faire partie des victimes de Harvey Weinstein. Dans une tribune publiée par The Guardian, l’actrice avait raconté sa rencontre avec le producteur dans une chambre d’hôtel. Un témoignage glaçant dans lequel elle confiait avoir été agressée sexuellement par l’ancien magnat d’Hollywood. “Nous parlions sur le canapé quand il a soudainement sauté sur moi et a essayé de m’embrasser. J’ai dû me défendre. Il est grand et gros, alors j’ai dû résister vigoureusement. Je suis partie, complètement dégoutée, mais je n’ai cependant jamais eu peur de lui car je savais dès le début à qui j’avais affaire“, avait-elle écrit.

Léa Seydoux dénonce “l’hypocrisie” du mouvement #MeToo

Trois ans plus tard, Léa Seydoux a vraisemblablement pris du recul sur cette affaire. “Ce que je voulais dire, c’est que je ne me victimisais pas, que j’étais consciente de ce qui se passait… Je ne suis pas naïve, c’est tout“, déclare-t-elle dans un entretien accordé au magazine Harper’s Bazaar, qui lui consacre la couverture de son édition de mai. Et de donner son avis tranché sur le mouvement #MeToo : “Il y a beaucoup d’hypocrisie. Parce que les gens le savaient ! Et maintenant, ils en profitent pour dire : ‘Oui, j’ai été une victime’ et deviennent des héros. Allez ! Un héros, pour moi, pardonnerait (…) On a tous besoin de pardon, non ?

Selon Léa Seydoux, le mouvement #MeToo aurait surtout “effrayé les hommes”. “C’est bien d’être féministe, mais nous devons aussi être ‘masculinistes’. Et vice versa. Les hommes doivent être féministes. Nous devons nous soutenir mutuellement“, poursuit la star de la saga James Bond, devenue maman d’un petit garçon. Pour rappel, Harvey Weinstein a été condamné à 23 ans de prison ferme par le tribunal pénal de Manhattan, mercredi 11 mars. Une première victoire pour le mouvement #MeToo qui, trois années après son émergence, bat toujours son plein sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : Léa Seydoux “attaquée violemment” après avoir accusé le réalisateur Abdellatif Kechiche (La vie d’Adèle) de harcèlement

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail, pendant 2 mois.
En savoir plus

  • Des menus simples et délicieux
  • Des exercices sportifs ludiques
  • Nos astuces pour vous affiner

Source: Lire L’Article Complet