Linda Hardy : qui est le père de son fils unique Andréa ?

Si elle assume aujourd’hui son célibat, Linda Hardy a vécu une belle histoire d’amour avec Peter Neerinckx. Retour sur leur tendre et discrète relation.

  • Linda Hardy

“Je n’ai personne dans ma vie”. Une déclaration brève mais très explicite que Linda Hardy faisait dans les colonnes de Paris Match en août 2019. Pourtant, l’actrice a tout pour plaire. Avec son sourire éclatant et son charme naturel, la comédienne ne doit certainement pas manquer de prétendants. Cependant, cela n’est pas une priorité pour l’ancienne reine de beauté. Entre le tournage du feuilleton Demain nous appartient à Sète, sa vie de maman au côté de son fils unique Andréa et bientôt la centième cérémonie du concours de Miss France, Linda Hardy est sur tous les fronts.

Si aujourd’hui elle assume son statut de femme célibataire, l’ex-Miss France 1992 a connu les joies de l’amour. Après avoir vécu une courte idylle avec le chanteur Johnny Hallyday, d’août à octobre 1994, Linda Hardy avait retrouvé le bonheur dans les bras de Peter Neerinckx au début des années 2000. Bien que très discrète sur sa vie privée, Linda Hardy ne cachait pas sa nouvelle relation avec ce marchand d’art. Une belle romance qui n’a cependant pas connu sa fin heureuse. Quelques temps après la naissance de leur fils Andréa, en 2010, le couple décidait de se séparer.

Linda Hardy : sa rupture avec Peter Neerinckx

Une fois de plus, les Rita Mitsouko avaient raison : “les histoires d’amour finissent mal”. Après plusieurs années de relation, Linda Hardy et Peter Neerincks décident de mettre un terme à leur histoire. Pourtant aucun nuage ne semblait planer au dessus des tourtereaux. Passionnés de sport et de culture, le couple s’affichait plus complice que jamais lors de sorties au théâtre ou dans les gradins de Roland Garros. Une véritable osmose qui s’est concrétisée par un mariage en 2008. Deux ans plus tard, Linda Hardy et Peter Neerincks accueillaient leur unique fils, Andréa. Souvenir et trace de leur belle histoire d’amour, les deux parents ont décidé de rester en bon terme après leur séparation. “Je suis très contente d’avoir un petit garçon bien dans sa peau. Son papa et moi sommes divorcés, mais nous avons la chance de bien nous attendre. Il s’en occupe très bien aussi, affirmait l’actrice de 47 ans. Andréa a un quotidien un tout petit peu différent des autres enfants, mais il le vit avec beaucoup de simplicité.”

L’amour d’une mère : “Mon fils n’a jamais eu de nounou”

Son fils, sa bataille. Bien qu’elle se voue corps et âme à son rôle de Clémentine Doucet dans le feuilleton Demain nous appartient, Linda Hardy souhaite consacrer le plus clair de son temps à son fils unique. “Je veux donner toute mon attention à mon enfant. Ce qui fait que mon fils n’a jamais eu de nounou”, a relevé l’ex-mannequin lors de son entretient à Paris Match.

Étant une maman célibataire à temps plein, depuis son divorce avec le père de son fils, Linda Hardy fait de son mieux pour jongler entre sa vie d’actrice et son rôle de mère. Aujourd’hui, la comédienne n’a qu’une seule priorité : Andréa. “J’ai choisi de faire une forme de sacrifice de ma vie de femme pour mon fils, continue-t-elle. J’en suis consciente et je l’assume totalement. J’ai eu un petit garçon que je n’ai pas fait par hasard. J’ai une responsabilité vis-à-vis de lui par rapport à l’adulte qu’il sera demain. C’est la personne la plus importante de ma vie aujourd’hui. C’est mon socle. Donc je préfère sacrifier ma vie amoureuse.”

Cupidon devra encore faire preuve de patience avant de lancer ses fameuses flèches sur l’ex-mannequin. La pétillante quadra souhaite avant tout voir son fils de dix ans grandir et s’épanouir “On partage beaucoup de choses ensemble, il m’apporte beaucoup de bonheur, beaucoup de joie, je suis une maman épanouie c’est un amour inconditionnel qui dépasse tout. Je l’aime plus que tout”, détaillait l’ancienne Miss. Pour sa prochaine histoire d’amour, Linda Hardy laisse le destin (et surtout le hasard) s’en charger…

Source: Lire L’Article Complet