Loana hospitalisée : elle rétablit la vérité et charge son amie Sylvie Ortega Munos

Hospitalisée à la suite d’une overdose, Loana est sortie du silence le samedi 27 février 2021. Dans un communiqué relayé par son ami Eryl Prayer, auprès de nombreux médias dont Voici, l’ancienne lofteuse a porté de graves accusations contre Sylvie Ortega.

  • Loana
  • Sylvie Ortega Munos

Loana n’en a pas fini avec ses vieux démons. Le 22 février 2021, l’ancienne lofteuse a été hospitalisée à la suite d’une overdose. Une nouvelle qui a semé l’inquiétude auprès de ses fans de la première heure qui ne voient pas d’un très bon œil son amitié avec Sylvie Ortega. Celle qui n’est autre que son agent a pourtant assuré sur le plateau de Cyril Hanouna avoir toujours été aux côtés de la starlette dans les pires moments de sa vie. Face aux nombreuses rumeurs sur la mauvaise influence qu’aurait la veuve de Ludovic Chancel sur elle, Loana est sortie du silence le samedi 27 février 2021.

Dans un communiqué écrit depuis sa chambre d’hôpital, et transmis à plusieurs médias par son ami Eryl Prayer comme le rapporte Voici, la maman de Mindy a commencé par déclarer : “Je suis en clinique psychiatrique enfermée dans une chambre blanche sans télé depuis lundi à regarder le plafond à cause de la dose massive de médicaments que m’a donné Sylvie pour me faire crever… Ils m’ont sorti du coma au bout de quelques heures… Ils m’ont mis ici pensant que j’avais voulu faire une tentative de suicide…”. Ainsi, Loana a contredit le chroniqueur de TPMP Guillaume Genton qui a assuré qu’elle avait fait une overdose de GHB. “Ils ont enfin compris que j’avais juste demandé un calmant basique et qu’on avait voulu me faire bien pire… Et pas l’inverse… Un cauchemar…”, peut-on lire dans le communiqué.

Loana victime d’une “intoxication médicamenteuse”

Dans celui-ci, l’ancienne lofteuse assure qu’il n’y a “aucune histoire” de “drogue” ou “d’alcool” avec des analyses à l’appui. “Intoxication médicamenteuse !!! C’est tout. Je ne suis pas dépressive ni à bout, au contraire. (…). Alors entre le fait d’avoir failli crever, être enfermée depuis cinq jours en clinique psychiatrique et prise pour une folle, ça fait beaucoup crois moi…”, a-t-elle conclu. Une version des faits confirmée par le meilleur ami de Loana, Eryl Prayer. Dans les colonnes de Star Mag, il a déclaré au sujet des analyses de la quadragénaire : Elle est entièrement lucide. Les médecins lui ont dit : ‘La dose qu’on vous a donnée, ce n’était pas une dose pour vous aider, c’était une dose pour vous tuer’“.

Avant d’ajouter : “Pourquoi Sylvie Ortega ment ? Pourquoi Sylvie Ortega n’assume pas ses responsabilités ? Elle n’a qu’à dire qu’effectivement, j’ai fait une connerie, j’ai donné trop de médicaments à Loana. Je m’en excuse”. De son côté, celle que tous accusent s’est défendue sur Instagram. En story, elle a commencé par déplorer des “accusations très, très graves” de la part de son amie. Si elle ne lui en veut pas, c’est parce que selon elle, Loana est “une personne malade et addict a des substances” qui essaie de “sauver son honneur, car elle a assuré sur TPMP que la drogue, c’était fini ! N’assumant pas, elle rejette la faute sur moi !”

Source: Lire L’Article Complet