Louis de Funès : ce faux suicide incroyable orchestré par son père Carlos

Alors qu’il n’était qu’un enfant, Louis de Funès a vécu un improbable traumatisme. Son père qui souhaitait fuir vers le Vénézuela, a mis en scène sa propre mort, maquillée en suicide.

Louis de Funès est l’un des comédiens les plus populaires et les plus appréciés des Français. Chaque été, le petit écran rediffuse d’ailleurs allégrement la saga du Gendarme à Saint-Tropez qui ravit toujours autant les adeptes du genre. Si le comédien a fait le pitre devant la caméra pendant de nombreuses décennies, sa vie en coulisses n’a pas toujours été très drôle. Et notamment sa vie de famille. Accusé d’être parfois un avare notoire, Louis de Funès a peut-être aussi été traumatisé par la ruine de son père. En effet, très jeune Louis de Funès a dû compter uniquement sur lui-même pour s’en sortir. Après diverses professions hasardeuses, son père Carlos a en effet fait faillite en tentant de commercialiser des émeraudes de synthèse. Pour échapper au désastre annoncé, il simule un suicide par noyade dans la Seine et disparaît, laissant sa femme veuve et ses trois enfants orphelins. Plusieurs années après, Leonor apprend que le papa de l’interprète du Commissaire Juve vit au Venezuela, et le ramène en France. Il meurt, seul, en 1934.

Louis de Funès s’est servi de sa mère comme modèle

Pas évident du coup pour le comédien de créer un lien avec ce père qui a fui sa famille. S’il parlait assez peu de son père, Louis de Funès assurait que ce dernier était “menteur et très drôle“. Quant à sa maman, celui qui a trouvé la mort en 1983 raconte qu’elle avait son petit caractère. En effet, il était fréquent qu’elle pique de grosses colères. “On me dit que je fais des grimaces, mais je suis un marbre à côté de ma mère.“, avait-il confié.

C’est ensuite avec ses femmes respectives que Louis de Funès a construit une nouvelle famille. Marié une première fois en 1937, il divorce en 1942 et se remarie en 1943 avec Jeanne-Augustine Barthélemy, nièce par alliance de l’écrivain Guy de Maupassant. Cette dernière hérite en 1963 d’une partie du château familial de Clermont, en Loire-Atlantique, et le couple en rachète la totalité en 1967. Louis en sera châtelain, y cultivant des roses, ses fleurs favorites.

À voir aussi : La chanteuse Jenifer fracassée par un ami sur Instagram : “Elle fait semblant”

Source: Lire L’Article Complet