Luc Ferry a alerté "50 fois" Grichka Bogdanoff avant sa mort : "Je lui disais qu'ils étaient fous ! Quelle bêtise !"

Au lendemain de la mort de Grichka Bogdanoff, emporté par le Covid-19 à l’âge de 72 ans, son ami Luc Ferry s’est confié sur son sort, dans les colonnes du Parisien.

Mardi 28 décembre, Grichka Bogdanoff est mort du Covid-19 à l’âge de 72 ans. Lui comme son frère jumeau, Igor, n’étaient pas vaccinés… Et leur ami Luc Ferry a expliqué pourquoi dans les colonnes du Parisien. L’ancien ministre qui connaissait bien les deux stars assure en effet : « étant très sportifs, sans un gramme de graisse, ils croyaient que le vaccin était plus dangereux ».

« Quelle bêtise, mais quelle bêtise »

Pour autant, « Grichka, comme Igor, n’était pas antivax. Il était antivax pour lui-même » assure aussi Luc Ferry. Une position que ce dernier ne comprenait pas, puisqu’il assure : « Je leur ai dit cinquante fois de se faire vacciner. Je lui disais que c’était grotesque. Qu’ils étaient fous ! »Et pour cause, « à 72 ans, le système immunitaire n’est plus aussi performant qu’avant. Quelle bêtise, mais quelle bêtise » a regretté ce fidèle copain.

Il faut dire que les extraterrestres du paf avaient une santé de fer jusqu’à maintenant. En effet, Luc Ferry raconte : « Ils ne tombaient jamais malades. Même leur menton, ce n’est pas une maladie. C’était juste du Botox, ils me l’ont dit ». Se souvenant de ces personnalités fantasques, l’écrivain raconte : « Grichka était un personnage hors du monde, singulier, mais tout sauf un méchant ».

« S’il se réveille, vous imaginez la douleur… »

Et tandis qu’Igor serait encore à l’hôpital George Pompidou, à Paris, où il a été admis en soins intensifs au même moment que son frère, Luc Ferry a le coeur brisé. Il confie : « Il y a trois-quatre jours, j’ai appris qu’il était encore dans le coma. S’il se réveille, vous imaginez la douleur d’apprendre que son frère est mort? C’est ingérable ».

Source: Lire L’Article Complet