Maddie McCann : bientôt la fin du mystère ?

14 ans après la disparition de la petite Maddie McCann au Portugal, ses parents gardent toujours espoir de la retrouver vivante. De nouveaux éléments recueillis sur le principal suspect leur permettent de croire à la fin du mystère.

C’est une période de l’année toujours plus douloureuse pour la famille de Maddie McCann. Quatorze ans après la disparition de leur fille, qui a eu lieu le 3 mai 2007 dans la station balnéaire de Praia da Luz (Portugal), ses parents viennent de reprendre la parole. “Nous nous accrochons à l’espoir, même s’il est mince, de revoir Madeleine un jour“, ont déclaré Kate et Gerry McCann sur le site web consacré à la recherche de leur enfant, Find Madeleine.

Chaque mois de mai est difficile – un rappel des années qui ont passé, des années ensemble perdues, ou volées, ont-ils ajouté, à quelques jours de l’anniversaire de Maddie le 12 mai. Cette année est particulièrement douloureuse car nous devrions célébrer les 18 ans de Madeleine“. La fillette britannique de 4 ans avait disparue alors que ses parents étaient au restaurant près de l’hôtel où elle dormait avec ses jeunes frères jumeaux.

De nouveaux éléments sur le suspect

L’espoir reste d’autant plus présent que l’enquête a connu un rebondissement l’été dernier. La police allemande a en effet identifié un suspect, Christian Brueckner, pédophile multirécidiviste condamné pour un viol au Portugal et aujourd’hui en prison en Allemagne. Il a été condamné pour le viol d’une Américaine de 72 ans en 2005, là où Maddie a disparu. Il est également soupçonné du viol d’une Irlandaise de 20 ans dans la région de l’Algarve, non loin du lieu de disparition.

Selon The Sun, les enquêteurs allemands ont récemment obtenu de nouveaux éléments sur le suspect, qui aurait vécu outre-Rhin et en Algarve, au tournant des années 2000. “La police reste convaincue que quelque part, quelqu’un en sait plus sur cet homme et ses liens avec Maddie. Elle les implore de se manifester, a confié une source du tabloïd. De quoi permettre aux parents, qui ont remercié la police de continuer à enquêter malgré la pandémie, de garder espoir : “Nous devons savoir ce qui est arrivé à notre fille adorée“, ont-ils rappelé.

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet