Malik Bentalha s’incruste dans les cours en visioconférence de ses abonnés, fou-rire assuré !

Malik Bentalha a assisté à une dizaine de visioconférences, et a ainsi participé à des cours de droit, d’histoire, de philosophie, d’oenologie et bien d’autres encore…

“Chez moi, mais avec vous.” Alors qu’il est confiné chez lui, Malik Bentalha, avait comme tous les Français, besoin de se divertir et de divertir les autres. A germé dans l’esprit de l’humoriste une idée tordue mais très drôle, s’incruster dans des visioconférences qui ne le concernaient pas. Pour se faire l’humoriste avait bien évidemment besoin de complices aussi c’est en story sur Instagram qu’il avait demandé, il y a quelques jours, de l’aide à ses fans : “En cette période de confinement, j’ai envie de participer à des réunions de travail ou à des cours ! Invitez-moi dans vos confs ou dans vos classes” . Ses abonnés pouvaient alors lui envoyer une invitation en message privé ou par mail, sur une adresse créée pour cette seule occasion. Charge à eux de lui donner des informations sur le cours suivi ou le sujet de la réunion dans laquelle il allait apparaître. Une contrainte évidemment pour les participants, ne surtout pas prévenir les autres participants des réunions ou cours de l’intrusion de l’humoriste…

Un concentré de bonne humeur

Et force est de constater que le résultat de cette bonne pêche est absolument hilarant. Dans un cours sur la danse post-moderne Malik Bentalha ose dire à l’enseignante qu’elle a oublié de citer Fauve Hautot, laissant cette dernière dans un état de sidération duquel elle n’est probablement par encore sortie. A l’institut Paul Bocuse, alors qu’il fait mine de ne pas savoir comment quitter la conversation, un professeur agacé lui indique : “Je peux vous faire sortir facilement moi “ , avant de lui couper le sifflet. Mais le plus drôle c’est évidemment les visages stupéfaits des victimes de la supercherie, dont le regard brille et les rires incontrôlables fusent. En ces temps où l’angoisse semble vouloir occuper tout l’espace, ces vignettes pleines de malice sont un vrai rempart à la mélancolie… Si le comédien de 31 ans a, à la fin de l’expérience remercié les internautes en indiquant en légende : “Vous m’avez régalé, merci !!! J’espère que mes interventions seront valables pour le contrôle continu” ainsi que les “professeurs passionnés” , nous, c’est à lui qu’on a envie de dire merci !

5/5 pic.twitter.com/2QfOwk4adX

Source: Lire L’Article Complet