Marc-Olivier Fogiel : ses confidences touchantes sur son suivi psy "pendant 18 ans"

Marc-Olivier revient de loin. Dans une interview accordée à Europe 1 jeudi 4 février 2021, le célèbre animateur a confié avoir été accompagné par un psychanalyste pendant presque deux décennies.

  • Marc-Olivier Fogiel

Les personnalités les plus pétillantes à la télévision ne le sont peut-être pas forcément dans la vie privée. Le 22 janvier 2021, Faustine Bollaert faisait de surprenantes révélations sur les ondes de Europe 1. En effet, l’animatrice de Ça commence aujourd’hui avouait se faire accompagner par un psy pour éviter que le quotidien de l’émission ne bouleverse sa vie privée. Jeudi 4 février 2021, une autre personnalité du paysage audiovisuel français a souhaité se livrer en toute transparence. Il s’agit de Marc-Olivier Fogiel. Toujours sur Europe 1, le célèbre producteur a confié avoir été accompagné par un psy durant plusieurs années. Le quinquagénaire a expliqué qu’il a beaucoup souffert de la “dichotomie et l’énorme contraste” entre l’image qu’il renvoyait de sa personne à la télévision, et la réalité qui était la sienne “avec un profond mal-être“. Le père de Mila et Lily le reconnaît : “J’avais une grosse difficulté à être heureux au quotidien malgré toutes ces apparences qui auraient dû faire de moi un jeune homme accompli, ce que je n’étais pas” a-t-il avoué.

“Il m’a sauvé”

Marc-Olivier Fogiel était si bouleversé qu’il lui a fallu plusieurs années pour retrouver une vie apaisée : “Je me suis allongée sur le divan de mon psy pendant dix-huit ans, deux fois par semaine pendant des années qui ont été compliquées pour moi”. Une période durant laquelle il a survécu à l’une des catastrophes naturelles les plus meurtrières au monde : le Tsunami. Ces séances ce sont finalement révélées indispensables pour lui. “J’ai dit à mon analyste en le quittant qu’il m’avait sauvé” a-t-il déclaré. Aujourd’hui, Marc-Olivier Fogiel semble avoir retrouvé une certaine sérénité : “Si je peux vivre tranquillement mon homosexualité, si je peux être un père de famille accompli, si je suis moins dans la recherche de l’image que je renvoie, si je suis beaucoup plus dans l’expression de mes sentiments, je le dois à Alain-Didier Weill, mon psychanalyste“. Une thérapie bien longue, mais vitale.

Source: Lire L’Article Complet