"Maria V." : la fille de Vladimir Poutine défendrait-elle Le Kremlin sous un pseudonyme ?

Maria Vorontsvova, la fille de Vladimir Poutine aurait-elle utilisé un pseudonyme sur le réseau social Telegram pour défendr les actions du Kremlin. Censés restés secrets, ces messages ont cependant été rendus publics, comme l’a affirmé le journal britannique The Mirror, le vendredi 20 mai 2022.

Restez informée

La fille aînée de Vladimir Poutine, âgée de 37 ans, pédiatre et endocrinologue, est sans conteste la plus grande admiratrice de son père et président russe, Vladimir Poutine. Mais c’est en toute discrétion que cette dernière aurait assuré la propagande de son père sur un groupe de discussion secret du réseau Telegram qui compte 170 étudiants du département de médecine de l’Université d’État de Moscou, d’après les informations du journal The Mirror, parues le vendredi 20 mai 2022. C’est sous le pseudonyme de « Maria V » que la jeune femme aurait déclaré dans ce même groupe que la Russie n’était « pas un agresseur, mais une victime, et est obligée de se défendre ». Elle aurait continué en affirmant que « l’Occident a toujours fait tout son possible pour que la Russie échoue en tant qu’État et qu’il continuera à le faire ». Avant d’ajouter : « Blâmer et rejeter toute la responsabilité sur une personne revient à faire confiance à cette seule personne, comme à un tsar. […] Nous ne sommes pas comme les Allemands des années 1930, plutôt comme ceux qu’ils ont bannis. »

« Deux sources indiquent » que ce serait elle

Toujours dans cette même conversation, l’aînée de Vladimir Poutine et admiratrice des actions diplomatiques et géopolitiques du Kremlin serait revenue sur le terme d’ »annexion », utilisé pour parler des actions qui ont lieu actuellement envers la Crimée. Elle aurait tenu à souligné que ce mot écartait toute forme de « volonté du peuple ». Bien que tous les éléments concordent à identifier Maria V. comme étant Maria Vorontsvova, Dmitry Kolezev, rédacteur en chef de Republic, un média indépendant russe, a tenu à souligner le fait que « nous ne pouvons pas affirmer sans équivoque que Maria V. est la vraie Maria Vorontsova, la fille de Vladimir Poutine. Mais des preuves circonstancielles et deux sources indiquent qu’elle l’est. » Il s’agit donc de prendre chaque information avec une infime précaution.

Source: Lire L’Article Complet