Mariés au premier regard : Solenne accusée d’avoir trompé Matthieu avec un autre candidat, elle réplique

La diffusion de l’épisode du 17 février à laquelle se sont ajoutées plusieurs rumeurs, a déclenché une vague de critiques sur les réseaux sociaux contre Solenne, participante de Mariés au premier regard.

Les participants de Mariés au premier regard déchaînent les passions sur la toile. Solenne, qui s’est mariée à Matthieu dans le cadre de l’émission en a eu pour ses frais. Au cours de l’épisode diffusé sur la chaîne hier soir, lundi 17 février 2020, la jeune femme a exprimé clairement sa réticence envers son nouveau compagnon, et les internautes ont eu vite fait de prendre sa défense. Mais la virulence des attaques qu’elle a reçu n’a ensuite fait que redoubler suite à la rumeur selon laquelle elle aurait eu une relation sexuelle avec un autre candidat marié, Romain.

Solenne fait taire les rumeurs

Pour rétablir la vérité et remettre les choses en perspective, Solenne a publié un texte sur la story de son profil Instagram. « J’ai décidé de mettre les choses au clair car des raccourcis sont trop vite faits autour de cette pseudo-polémique me concernant. » La jolie blonde a d’abord souhaité dénouer les spéculations autour des événements diffusés lundi 17 février : « Le fait que je ne sois pas séduite d’emblée par Matthieu n’a aucun lien avec le fait que j’ai rencontré Romain quelques semaines avant d’être pleinement impliquée dans cette expérience (..)” Solenne a ensuite ressenti le besoin de se justifier : Nous ne nous sommes vus qu’une seule fois et avons décidé de ne plus nous revoir afin de donner toutes les chances à notre aventure de réussir. » Surtout, Solenne, a mis un point d’honneur à remettre les choses à leur place et réaffirmer sa liberté : « Merci de respecter la femme que je suis qui a encore le droit et la liberté d’être attirée ou pas vers un homme. » Dans une vidéo également publiée dans la story de Solenne, Matthieu avait, en prenant sa défense, lui aussi souhaité mettre en avant la difficulté à concilier les exigences des caméras avec les réactions bien réelles reçues sur les réseaux sociaux. Il avait alors rappelé aux haters qu’ils étaient tout à fait libres de « zapper » si cela ne leur plaisait pas. On espère que le message est passé…


Source: Lire L’Article Complet