Marine Le Pen : Karine Le Marchand reste son intervieweuse préférée

Comme l’analyse le journaliste Olivier Bost sur RTL, Marine Le Pen semble chercher à s’ouvrir aux médias, comme elle l’avait fait lors d’une ancienne interview avec Karine Le Marchand.

A propos de


  1. Marine Le Pen


  2. Karine Le Marchand

En route pour l’élection présidentielle de 2022, Marine Le Pen enchaîne les interviews avec les différents médias, dans le but d’apparaître comme une candidate sérieuse et transparente vis-à-vis des électeurs. Dans L’édito politique, diffusé sur RTL ce mercredi 14 avril matin, le journaliste Olivier Bost a rappelé que la présidente du Rassemblement National avait déjà eu recours à cette méthode en 2016, pour la présidentielle qui a eu lieu un an plus tard. Récemment, la fille de Jean-Marie Le Pen a accordé un entretien à Valeurs Actuelles, mais aussi à L’Incorrect et à BFMTV, mais il semblerait qu’elle ait une préférence parmi ses différents intervieweurs.

En effet, s’il y a bien une émission à laquelle Marine Le Pen accepterait probablement volontiers de participer de nouveau, c’est certainement Une Ambition intime. C’est ce programme, animé par Karine Le Marchand et diffusé en M6 il y a plusieurs années, qui a permis à la candidate de parler à cœur ouvert de sa vie, bien loin des débats politiques télévisés classiques. Il semblerait d’ailleurs que les proches de la candidate “gardent toujours un excellent souvenir” de sa participation à ce “moment décontracté”. Désormais, ce serait ce genre d’ambiance que Marine Le Pen “essaye de retrouver aujourd’hui dans tous les formats”.

💬 EDITO : Marine Le Pen veut adoucir son image… en parlant beaucoup… longtemps… et surtout d'elle !

"Cela fait 20 ans que Marine Le Pen est dans la vie politique française, et pourtant elle pense que les français ne la connaissent pas bien", @olivierbost dans #RTLMatin pic.twitter.com/pCDUyH0qCg

Une motivation réelle de “fendre l’armure”

Prochainement, celle qui semble avoir d’ores et déjà commencé sa campagne, a l’objectif d’ouvrir le dialogue avec des youtubeurs, qui ne seront pas McFly et Carlito. Pour rappel, ces derniers ont collaboré avec Emmanuel Macron en février dernier, pour valoriser les gestes barrière anti-Covid-19 auprès de leur communauté. Actuellement, la méthode de Marine Le Pen est claire puisqu’elle souhaite “fendre l’armure” afin de “permettre aux Français de mieux [la] connaître” et “mieux [la] juger“. C’était en tout cas ce qu’elle avait affirmé auprès de la journaliste Marie Moley, qui travaille au service politique de RTL. Elle regrettait alors le fait de ne pas avoir “une image qui correspond à ce [qu’elle] est”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet