Marine Le Pen : qui est Ingrid, son amie et colocataire ?

Ce dimanche 7 novembre, Karine Le Marchand présentait un nouveau numéro d’Une ambition intime, avec pour sujet les femmes politique. L’occasion pour Marine Le Pen d’en dévoiler un peu plus sur son intimité, notamment sur sa vie en colocation. Mais qui est Ingrid, son amie et colocataire ?

Dans ce numéro d’Une ambition intime, diffusé ce dimanche 7 novembre, Marine Le Pen a reçu Karine Le Marchand chez elle au milieu de ses nombreux chats. Celle qui a passé un diplôme pour devenir éleveuse semble avoir plus d’un secret qu’elle a décidé de dévoiler. Et c’est sa vie en colocation qui a le plus marqué les téléspectateurs, hier soir. Qui est donc Ingrid, son amie et colocataire ? Célibataire, Marine Le Pen a décidé depuis quelques années et partager sa maison avec une amie d’enfance, Ingrid.

Si la colocation est souvent utilisée par les étudiants ou jeunes actifs, elle ne leur est naturellement pas réservée. « On s’est connues, on avait… 1 an et demi, 2 ans, a confié Ingrid qui s’attelait en cuisine. Marine Le Pen, c’est une sœur pour moi. » Les deux amies ne se sont jamais quittées et se connaissent sur le bout des doigts. « On s’est toujours suivies. Après différentes péripéties dans ma vie, Marine m’a proposé de venir habiter chez elle, a fait savoir Ingrid. Du coup, on forme une super coloc’ à la maison. »


La coloc du bonheur

Elles ne « s’engueulent jamais« . Il faut dire que les tâches sont parfaitement partagées au sein de leur maison du bonheur. Si Ingrid adore la cuisine – un peu trop parfois au goût de la fille de Jean-Marie Le Pen, qui peine à résister à ses gâteaux –, elle n’aime en revanche pas du tout le jardinage. « Marine s’occupe très bien du jardin, complète Ingrid. Moi, les plantes me donnent de l’urticaire donc ce n’est pas possible. Donc je m’occupe plus de la cuisine« , a-t-elle déclaré à Karine Le Marchand.

Ce drôle de surnom donné à Ingrid

L’ex-cheffe de file du RN a même accordé un drôle de surnom à son amie : « Belzébuth« . « Parce qu’on peut pas résister parce que c’est trop bon« , explique Marine Le Pen en évoquant le crumble que sa colocataire vient de préparer. Pas de place pour les hommes dans cette maison, où même les chats sont des femelles. « Il n’y a pas d’homme dans cette maison ! Il n’y a que des femmes. Même les chats…« , plaisante la tante de Nolwenn Olivier. « C’est sympa de vivre avec une copine plutôt que toute seule« , précise-t-elle après avoir partagé déjà 5 ans de vie avec Ingrid. « L’intérêt de vivre avec une copine plutôt qu’un mec, c’est qu’au moins on ne s’engueule pas. » Et pour celle qui déteste les conflits, cela ressemble à une vie idéale.

Crédits photos : Capture d’écran / M6

Autour de

Source: Lire L’Article Complet