Martin Blachier trop sûr de lui ? Il répond aux critiques

Invité sur le plateau des Grandes Gueules sur RMC, Martin Blachier a répondu aux personnes le jugeant “trop sûr de lui”.

A propos de


  1. Martin Blachier

Depuis près d’un an, Martin Blachier est régulièrement invité sur les plateaux de télévision afin de livrer son expertise sur les maladies infectieuses, notamment l’évolution de la Covid-19 en France. Mais le célèbre épidémiologiste et spécialiste de santé publique ne fait pas l’unanimité. Ses prises de positions agacent certains, qui n’hésitent pas à le critiquer ouvertement, le jugeant “trop sûr de lui”. Invité sur le plateau des Grandes Gueules sur RMC Story, le médecin 36 ans a décidé de répondre à ses détracteurs.

“Ce n’est pas que je suis sûr de moi c’est que j’essaye d’être claire et visiblement il ne faut pas avoir une parole claire. Il faut avoir des espèces de phrases, d’éléments de langages qui font qu’on n’y comprend rien comme ça on ne risque pas de vous tomber dessus“, a déclaré celui qui se verrait prendre la place d’Olivier Véran, avant de poursuivre : “Moi effectivement, j’essaye d’être claire et on a l’impression que je suis trop sûr de moi. Ce n’est pas que je suis sûr de moi c’est que quand je dis quelque chose, j’ai les arguments derrière. J’ai travaillé avant de venir dire quelque chose sur un plateau”.

Martin Blachier : "Quelle est la légitimité du @drmartyufml dans cette crise ? Je ne sais même pas s'il est capable de critiquer un article scientifique." #GGRMC pic.twitter.com/pBodIWSod6

“Il fait partie de ces experts qui ne travaillent pas sur la crise

Ce n’est pas la première fois que Martin Blachier se défend face aux critiques. Au mois de mars dernier, l’acolyte de Cyril Hanouna a souhaité répondre à un professionnel de la santé ayant déclaré dans L’Express : “Il fait partie de ces experts qui ne travaillent pas sur la crise et ont beaucoup de temps pour aller sur les plateaux télé”. Ce à quoi Martin Blachier a répondu : “Si je suis invité, c’est parce que les gens ont besoin d’une information qu’ils estiment de qualité (…) j’ai plus publié sur le Covid que certains universitaires”. C’est dit.

Crédits photos : Capture d’écran RMC Story

Autour de

Source: Lire L’Article Complet