Matt Pokora : ce jour où il a pleuré à cause la maladie de son grand-père

Matt Pokora s’est confié avec émotion sur la maladie d’Alzheimer dont souffrait son grand-père décédé il y a 10 ans dans une interview pour Brut, racontant pourquoi le jeune garçon qu’il était en avait tant pleuré.

Si sa vie de jeune papa le tient bien occupé, Matt Pokora n’en oublie pas les causes qui lui sont chères. Le chanteur s’est engagé en faveur de la lutte contre la maladie d’Alzheimer auprès de la Fondation pour la Recherche Médicale. Un sujet qui lui tient à coeur car il a été personnellement touché par la maladie. Alors qu’il n’était qu’un adolescent, le compagnon de Christina Milian a vu son grand-père succomber à l’Alzheimer avant d’être finalement emporté par ce mal en 2009.

En 2019, Matt Pokora a une première fois voulu mettre en lumière l’Alzheimer dans le téléfilm Le Premier oublié, où il faisait ses débuts en tant qu’acteur. Aujourd’hui, le chanteur continue de défendre cette cause si importante pour lui en s’engageant un peu plus et, à cette occasion, le jeune papa a fait d’émouvantes confidences sur la maladie de son grand-père lors d’un entretient avec Brut.

“Je me rappelle être sorti de la pièce et avoir pleuré”

“Quand j’ai appris pour l’Alzheimer de mon grand-père, je devais avoir peut-être 9-10 ans et, à ce moment-là, je ne me rends pas compte des ravages que peut faire l’Alzheimer. Je me dis ‘Il va juste oublier certaines choses’, et puis en fait, avec les années, en grandissant, je vois qu’on lui enlève sa voiture, je vois que ce n’est pas juste des mots qu’il oublie ou où il a rangé ses clés” se souvient ému M Pokora. “Il commence à oublier des personnes, des prénoms, ce qu’il a fait il y a 5 minutes, puis après ça empire et il y a aussi des moments de démence. C’est dur pour l’entourage”.

Plus le temps passe, plus la mémoire et la santé du grand-père du chanteur se dégrade : “C’est toutes ces choses là qui évoluent après au fil des années. Jusqu’au jour où je suis arrivé et qu’il ne m’a pas reconnu. Là, j’ai compris qu’on attaquait une phase qui allait être vraiment très difficile pour nous l’entourage.” Le jeune garçon souffre alors beaucoup de la situation : “Quand on arrivait et que ma grand-mère disait : ‘Mais c’est Mathieu, c’est ton petit-fils.’ Il disait : ‘Ah ouais. Ca va ? Ca va ? Et l’école, ça va ?’ Je lui répondais et 40 secondes après : ‘Et l’école, ça va ?’ Cinq fois de suite, jusqu’au vouvoiement quoi. Là, quand t’as 14 ans et que ton grand-père, il te vouvoie… Moi, je me rappelle être sorti de la pièce et avoir pleuré. C’était difficile ça.”

“Je ne peux plus le voir comme ça”

Matt Pokora raconte que la maladie était d’autant plus difficile à vivre que si son grand-père ne reconnaissait plus ses proches, il se souvenait en revanche en détail de son passé dans l’armée. Finalement, face à la dégradation de son état de santé et l’impossibilité pour sa famille de s’occuper ainsi de lui, son grand-père doit être pris en charge dans un établissement. Une période particulièrement douloureuse pour le chanteur.

“Les dernières années de sa vie, quand il a commencé à être placé en centre, moi j’étais sur les scènes, sur les routes, donc je n’étais vraiment plus beaucoup auprès de ma famille. Et je suis allé une seule fois le voir au centre. C’était terrible. Le centre pour moi, c’était… De le voir au milieu d’autres personnes pareilles, qui retournent à l’état d’enfant, de nourrisson. Voir mon grand-père comme ça, sur un fauteuil, les yeux dans le vide, avec de la bave… Non, ça je l’ai fait une fois et j’ai dit : ‘Je suis désolé, je ne pourrai plus. Je ne peux plus le voir comme ça’. Et puis quelques mois après, il était parti” confie Matt Pokora. Un terrible récit que le chanteur a souhaité faire pour faire la lumière sur les ravages de l’Alzheimer sur malade lui-même mais aussi sur ses proches.

Matt Pokora raconte à Brut comment il a dû faire face, dès son enfance, à la maladie d’Alzheimer qui a frappé son grand-père.Aujourd’hui il s’engage en faveur de la lutte contre la maladie d’Alzheimer avec la Fondation pour la Recherche Médicale.

Vidéo: Iris Mittenaere balance fort : déçue et “frustrée” par TF1, elle règle ses comptes ! (Public)

  • Les jeux vidéos aident les enfants dans l'apprentissage de la lecture

    Cover Video

  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)

    Non Stop People

  • Tout le monde veut prendre sa place : sa demande en mariage très préparée foire au dernier moment (Vidéo)

    Non Stop Zapping


  • Les jeux vidéos aident les enfants dans l'apprentissage de la lecture
    Selon une nouvelle étude, les jeux-vidéos aideraient à l'apprentissage de la lecture. Le directeur général de la National Literacy Trust se réjouit de ces résultats.


    Cover Video


  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)
    Dimanche 23 août, à minuit, France Ô a cessé de diffuser ses programmes sur la TNT. Animatrice de plusieurs émissions culinaires sur la chaîne, Babette de Rozières s'est dite "meurtrie" par cet arrêt dans un entretien au Parisien. Contactée en direct dans "Morandini Live" ce lundi 24 août, elle s'est de nouveau exprimée sur le sujet. Non Stop People vous en dit plus.


    Non Stop People


  • Tout le monde veut prendre sa place : sa demande en mariage très préparée foire au dernier moment (Vidéo)
    Jérémy, candidat de "Tout le monde veut prendre sa place" ce dimanche 16 août avait tout prévu pour sa demande en mariage. Mais rien ne s'est vraiment passé comme prévu… Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.


    Non Stop Zapping

VIDÉO SUIVANTE
Source: Lire L’Article Complet