Maxima des Pays-Bas : retour sur son mariage de rêve

Ce 2 février, la reine Maxima et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas fêtent leurs 19 ans de mariage. En 2002, le couple s’était uni devant de nombreux invités prestigieux.

A propos de

  1. Maxima des Pays-Bas

  2. Willem-Alexander des Pays-Bas

Une date symbolique pour les Pays-Bas. Le 2 février 2002, Máxima Zorreguieta, jeune femme ambitieuse de 30 ans, qui a bâti toute sa carrière dans la finance, épousait le prince Willem-Alexander, alors héritier à la Couronne néerlandaise. Dix-neuf ans ans plus tard, les deux jeunes gens sont devenus les monarques du petit pays européen. Parents de trois enfants, dont Catharina-Amalia, la princesse héritière, Máxima et Willem-Alexander des Pays-Bas semblent plus unis que jamais. Que ce soit dans les bonheurs, comme les malheurs. Pourtant, rien ne prédisait que les deux époux se rencontreraient un jour.

Le destin en a été tout autre. Au printemps 1999, Máxima Zorreguieta fait la connaissance du prince Willem-Alexander à la Feria de Séville en Espagne, via des amis communs. Le coup de foudre est réciproque. Pourtant, le jeune homme de 32 ans ne lui révèle pas tout de suite sa véritable identité. Il faudra attendre quelques semaines pour qu’éclate la vérité. Amoureux, le couple passe à la vitesse supérieure trois ans plus tard, avec le mariage. Avec ses jolis yeux noisettes et son intelligence, Máxima charme le public néerlandais.

Un lourd passé familial

Néanmoins, le pari n’est pas tout à fait gagner. Car la jeune femme, originaire d’Argentine, possède un lourd passé familial. Son père Jorge Zorreguieta, dont elle est très proche, a travaillé comme secrétaire d’Etat à l’Agriculture sous le régime sanglant de Jorge Rafael Videla, l’un des pires dictateurs qu’ait connu l’Argentine entre 1976 et 1981. La pilule peine à passer aux Pays-Bas, royaume qui se targue d’une riche tradition de défense des droits de l’homme et des libertés individuelles.

Pour épouser son prince, Máxima Zorreguieta concède à un sacrifice : que son père ne vienne pas à la cérémonie de mariage. “Il s’est passé des choses épouvantables en Argentine, mais j’étais jeune à l’époque. J’ai un grand respect pour la démocratie et les droits de l’homme. Je suis désolée que mon père ait mis ses forces au service de ce régime”, déclare-t-elle à l’époque.

Le 2 février 2002, la jeune Máxima apparaît sublime dans une robe Valentino devant des invités aussi prestigieux que la reine Sofia d’Espagne ou encore Caroline de Monaco. Durant la cérémonie, elle verse de nombreuses larmes, non d’émotion, mais de tristesse. Car au sein de la Nieuwe Kerk d’Amsterdam, résonnent les notes du chant argentin “Adios Nonino”. Une musique qui arrache beaucoup d’émotions à Máxima. De quoi gagner encore davantage l’amour des Néerlandais, qui l’ont désormais adoptée en tant que reine.

Crédits photos : ABACA

Source: Lire L’Article Complet