Meghan Markle et Harry : ce nouveau témoignage qui vient encore les décrédibiliser

Voilà un élément qui ne va pas arranger la situation de Meghan Markle et du prince Harry. Un nouveau témoignage remet une fois de plus en cause les propos tenus par le couple lors de son entrevue avec Oprah Winfrey.

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre

Depuis leur entrevue explosive avec l’animatrice Oprah Winfrey sur la chaîne américaine CBS, rien ne va plus pour Meghan Markle et son époux. Alors que le couple pensait apaiser leur esprit en disant au monde entier ce qu’ils avaient sur le cœur, c’est tout le contraire qui se passe. Plus les jours passent, plus les langues se délient pour remettre en cause leurs propos. Le biographe et expert de la famille royale, Andrew Morton, s’est dit surpris par les révélations de la duchesse de Sussex au sujet de sa dépression. Le couple avait également annoncé qu’il s’était marié trois jours avant la cérémonie officielle en la présence de l’archevêque de Canterbury. Là encore, l’homme d’Église a contredit cette information.

Cette fois-ci, c’est un autre sujet de l’interview qui vient remettre en cause la crédibilité du prince Harry et de Meghan Markle. Les parents d’Archie avaient annoncé devant les caméras d’Oprah Winfrey qu’ils n’avaient aucun projet professionnel quand ils ont quitté l’Angleterre : “Netflix et Spotify [les offres] … Cela ne faisait jamais partie du plan”, a déclaré le prince Harry. Mais voilà, dans un article du Telegraph, paru ce vendredi 2 avril, on apprend une tout autre vérité.

Qui croire ?

Du début de 2019 jusqu’à leur démission en tant que membres de la famille royale en janvier dernier, le duc et la duchesse de Sussex auraient eu plusieurs réunions avec Quibi, un service de vidéo en streaming. Une source a confié au Telegraph que le duc était bien en pourparlers avec Quibi : “Il y avait des propositions bien développées en place avec Quibi à partir de début 2019.” Le Telegraph affirme également que des conférences téléphoniques ont eu lieu pour discuter d’une série potentielle de vidéos de dix minutes. Le prince Harry aurait d’ailleurs assisté à sa dernière réunion avec les dirigeants de la plateforme à Londres, en janvier dernier, selon des rapports. Un article de Vanity Fair, de septembre 2020, avait même dévoilé l’information à l’époque. Alors que le couple signait un accord avec Netflix, la pandémie a eu raison du service de streaming, qui a fermé ses portes six mois après son lancement. Une fois de plus, les propos du prince Harry et de Meghan Markle ont été contestés.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet