Meghan Markle et ses millions d’euros gagnés en justice : on sait ce qu’elle va en faire

Meghan Markle n’a pas flanché dans son bras de fer contre l’éditeur du Daily Mail. Reconnue comme une victime, elle va être dédommagée à hauteur de plusieurs millions d’euros pour différents motifs. L’épouse de Harry a déjà annoncé ce qu’elle allait faire de cet argent…

Les bons comptes font les bons ennemis. Le total estimé de ses dépenses en 2021 ou la rumeur d’une mise en vente de sa villa de Montecito ne sont peut-être que d’énièmes boules puantes jetées par les tabloïds britanniques. L’honneur de Meghan Markle reste sauf. La duchesse n’a pas seulement gagné sa guerre psychologique de deux ans contre Associated Newspapers, éditeur du Daily Mail qui avait reproduit une lettre qu’elle avait écrite à son père. Débouté en appel et reconnu coupable d’atteinte à sa vie privée et d’une violation de ses droits d’auteur, en décembre dernier, le groupe, contraint de publier des excuses en une du Daily Mail et résigné à ne finalement pas porter leur litige devant la Cour Suprême du Royaume-Uni, passe à la caisse.

Ce n’est pas seulement 1 livre sterling (1,20 euros) qui vient d’être viré sur le compte de Meghan Markle par Associated Newspapers, comme la Perfide Albion s’est moquée. Cette somme symbolique – conclue alors qu’un dédommagement entre 90 000 et 145 000 euros aurait pu être négocié selon The Guardian ne vise qu’à réparer le préjudice moral subi par la duchesse, qui a depuis retrouvé le sourire auprès de Harry et leurs enfants Archie et Lilibet Diana, comme en atteste leur carte de voeux. Bien conseillée, la célèbre plaignante a également obtenu le remboursement de ses frais de procédure. Et là, la calculette chauffe pour Associated Newspapers !

Plus de 1,7 millions d’euros pour dédommagement de frais de procédure et une somme aussi conséquente pour violation de ses droits d’auteur

En mars dernier, Meghan Markle avait déjà demandé plus d’1 million d’euros à ce titre. Selon Harper’s Bazaar, en raison des multiples rebondissements ayant fait durer le bras de fer juridique, l’ex-héroïne de la série Suits pourrait désormais empocher plus d’1,7 millions d’euros. Selon The Telegraph, le groupe Associated Newspapers aurait d’ailleurs été sommé de lui verser un premier acompte de près de 355 000 euros dans la semaine. La justice britannique a considéré que le Daily Mail avait gagné assez d’argent avec la reproduction de la lettre de Meghan pour couvrir aussi prestement les frais d’avocats de la duchesse. Celle-ci sera, en outre, dédommagée pour la violation de ses droits d’auteur, mais la somme reste confidentielle.

Jackpot pour Meghan ? Pas si sûr. Un communiquant des Sussex a affirmé auprès de magazine Harper’s Bazaar que le dédommagement pour violation de droits d’auteur serait reversé à une association luttant contre le harcèlement. Dans sa totalité, en partie ou selon un échéancier ? Le mystère perdure. Meghan Markle saura communiquer en temps voulu. Mais après avoir contrarié la famille royale d’Angleterre, la duchesse s’est imposée comme une sérieuse menace pour la presse tabloïd du Royaume-Uni…

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet