Michel Barnier : 5 choses à savoir sur le candidat à la Présidentielle 2022

Michel Barnier compte parmi les outsiders qui pourraient devenir favoris, lors du Congrès organisé par le parti Les Républicains du 1er au 4 décembre 2021. Femme Actuelle vous dit cinq choses à savoir sur l’homme politique.

Restez informée

Pourrait-il créer la surprise ? Le 26 août 2021, Michel Barnier a annoncé sur le plateau du JT de 20 heures de TF1 qu’il se présentait officiellement à l’élection présidentielle de 2022. L’homme politique compte parmi les outsiders des candidats du parti de droite mais affiche un curriculum vitae qui pourrait créer la différence, notamment lors du Congrès organisé par le parti Les Républicains, du 1er au 4 décembre 2021. Michel Barnier devra tenter de se démarquer face à Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Éric Ciotti, ou encore Philippe Juvin et Denis Payre, eux aussi candidats à la primaire des Républicain.

1. Un surnom donné par Jacques Chirac

Michel Barnier a commencé sa carrière en 1973. Au cours de ses presque 50 ans de carrière politique, il a côtoyé les plus hautes sphères de l’Etat. Il a notamment été ministre des Affaires étrangères sous la présidence de Jacques Chirac entre 2004 et 2005. Le président de la République lui avait même donné un surnom, comme le relatent nos confrères de L’Obs, le 20 septembre 2021. Jacques Chirac le surnommait en effet « le prof de ski ». Passionné par le sport de glisse, Michel Barnier était très ami avec Jean-Claude Killy, avec lequel il a présenté la candidature d’Albertville comme ville d’accueil des Jeux Olympiques d’hiver de 1992.

2. Il est « Monsieur Brexit »

Michel Barnier a été commissaire européen. Un poste qui lui a permis d’accéder au titre de négociateur en chef pour l’Union européenne chargé de mener les négociations liées au Brexit à partir de l’année 2016. Il a scellé la mise en place des mesures qui ont accompagné la sortie des Britanniques de l’Union européenne. Un travail qu’il a accompli en s’attirant le respect de ses homologues européens. « C’est un bon négociateur, inclusif, il était très proche de nous. Il a acquis une certaine stature et n’a pas eu envie de raccrocher les crampons. », a affirmé le secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Clément Beaune, comme le rapporte Le Monde, le 23 octobre 2021.

3. Il a trois enfants

Avant d’être candidat à la présidentielle de 2022, Michel Barnier est l’époux d’Isabelle Altmayer. Ils se sont mariés au mois de janvier 1982. Depuis, l’homme et la femme politique ont eu trois enfants : Nicolas, né en 1987, Benjamin et Laetitia, des jumeaux nés en 1990.

4. Un devin ?

En 2013, Michel Barnier parvient à obtenir une entrevue privée avec le pape Benoît XVI. Une audience dont il ressort avec une drôle d’impression… « Je l’ai trouvé réellement fatigué », a-t-il laissé échapper face à deux cardinaux, racontent nos confrères de L’Obs, le 20 septembre 2021. Michel Barnier se demande même : « Est-il inimaginable qu’un pape démissionne ? » Une question comme un présage, puisque le pape avait capitulé trois jours après cette audience.

5. Accusé d’être le patient zéro de Boris Johnson

Michel Barnier a été la cible de la presse à scandale britannique. Le 28 mars 2020, nos confrères du Mail on Sunday relayait une théorie selon laquelle Michel Barnier avait été le patient zéro dans la contamination à la Covid-19 de Boris Johnson. Le cabinet de commissaire européen avait choisi de ne pas répondre à cette rumeur, qui n’avançait aucun élément permettant de déterminer un tel lien.

A lire aussi : Valérie Pécresse : 5 choses que vous ne saviez pas sur la candidate à la présidentielle 2022

Source: Lire L’Article Complet