"Mon beau-fils m’engueule si…" : Léa Salamé et son nouveau quotidien à la maison, tout ce qu’elle a changé

Léa Salamé a confié dans "Le Parisien" paru ce mardi 8 novembre comment elle a adapté son mode de vie pour faire face aux défis de l’écologie. Et son beau-fils de 11 ans veille au grain, a révélé la journaliste.

Léa Salamé, trop froide ? La présentatrice de Quelle époque ! (France 2) répond aux critiques

Et les enfants veillent au grain ! "Les enfants sont plus éveillés que nous sur l'environnement, c'est encourageant", s'est-elle réjouie. Le beau-fils de Léa Salamé n'hésite pas à la rappeler à l'ordre lorsqu'elle faillit à son devoir. La journaliste de 43 ans a livré de plus amples confidences au sujet d'Alexandre Glucksmann, fils de son compagnon Raphaël Glucksmann. Le député européen a eu en 2011 un garçon né de sa précédente union avec l'Ukrainienne Eka Zgouladze, qu'il avait épousé en 2009. "Mon beau-fils de 11 ans m'engueule si je gâche ou je gaspille", a raconté Léa Salamé. À 11 ans seulement, le petit Alexandre est très engagé pour l'environnement ! Et l'adolescent peut être rassuré : son papa a prévu de "faire un don pendant l'émission", comme l'a révélé sa belle-maman.

Léa Salamé a 42 ans : Père ministre, Couple, Fils, Malaise, Pire interview…

Yannick Noah et Marion Cotillard parrains de l'émission

Une chose est sûre, Alexandre Glucksmann sera devant son écran de télévision à 20h45 ce mardi soir, pour regarder Aux arbres citoyens !. Et pour l'environnement, de nombreux personnalités se sont mobilisées. Ainsi, l'émission est parrainée par le chanteur Yannick Noah et la comédienne Marion Cotillard. De nombreux spécialistes ou représentants d'associations prendront la parole, parmi lesquels la paléoclimatologue Valérie Masson-Delmotte, le biologiste Gilles Bœuf, et la militante Camille Étienne.

Enfin, Léa Salamé croisera la route de Cyril Dion, appelé à la co-présentation. Et la présentatrice le connaît bien : elle l'avait reçu dans On n'est pas couché en 2015 pour la sortie de son film Demain. Une interview qui avait fait le buzz, la journaliste s'amusant du film sur l'écologie "plein de bons sentiments". Une sortie pour laquelle elle s'était plus tard excusée sur France Inter : "J'ai regretté ce moment où j'ai usé d'un cynisme facile, vous avez réussi à opérer ma mue", avait-elle confessé. 

Source: Lire L’Article Complet