Mort de Georges Pernoud : Maladie, Amour pour Monique, Thalassa et la mer, Mots de Macron

Visage de l’émission "Thalassa", Georges Pernoud est décédé à 73 ans. Il avait consacré toute sa vie aux merveilles marines pour transmettre sa passion à la télévision… et aimé sa femme pendant 50 ans !

Emmanuel Macron a tenu à lui rendre un dernier hommage sur Twitter. “Georges Pernoud a transmis aux Français son amour de la mer et des paysages. À notre génération, aujourd’hui, de protéger cette nature qu’il nous a appris à connaître. Pensées pour ses proches et pour ses collègues“, a écrit le Président de la République sur le réseau social.

Passionné par la mer

George Pernoud est né le 11 août 1947 à Rabat, au Maroc, d’un père lui-même journaliste.

Il débute sa carrière comme cadreur à l’ORTF à partir de 1968. Aventurier, le jeune homme accompagne le vulcanologue Haroun Tazieff sur deux expéditions, au Congo et en Ethiopie. Mais c’est en 1973 que sa passion pour les flots se révèle, alors qu’il participe à la course de voile Whitbread entre Portsmouth, en Angleterre et Le Cap, en Afrique du Sud.

La machine est lancée : fasciné par les Océans, Georges Pernoud imagine une émission consacrée à la mer prénommée Thalassa en juin 1975. S’il en est la voix off, il devient finalement animateur en 1980.

Forte de son succès, Thalassa, diffusée d’abord en fin de soirée, passe en prime time hebdomadaire tous les vendredis sur FR3 dès 1989.

Les reportages marins passionnent les Français… A tel point, que le programme s’offre une péniche du même nom sur les bords de Seine dans les années 2000 ! Le bateau devient un véritable emblème de télé.

Puis Georges Pernoud navigue de port en port à bord d’une goélette à partir de 2004, où il continue de délivrer tous les secrets des profondeurs de la mer.

Le présentateur rend sa casquette en juin 2017. Au total ce sont 1.704 numéros de Thalassa qui contribuent à la longévité record de Georges Pernoud.

Coup de foudre pour Monique 

C’est en 1972 que le jeune journaliste croise le regard de Monique, une employée du ministère des Finances issue d’une famille d’exploitants agricoles, à Paris. L’alchimie opère immédiatement : les deux amoureux, pourtant très différents, se marient en juillet 1973.

Deux ans plus tard, le couple accueille son premier enfant, Fanny, qui devient journaliste et réalisatrice. Une deuxième fille, Julie, aujourd’hui directrice de production, fait la joie de la famille dès 1978. 

L’homme de la mer et son épouse, se rendent régulièrement à Monestier en Dordogne, où se trouve la maison familiale de Monique.

Un havre de paix qu’ils ont forgé, aménagé au gré des années. “On a fait tomber le mur pour ouvrir la cuisine sur la salle à manger. Par la suite, l’étable, où vivaient les vaches, est devenue le salon”, avait expliqué Georges Pernoud à Sud-Ouest en 2013.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Georges Pernoud rejoint le ciel après nous avoir fait découvrir la mer tout en gardant les pieds sur terre !

Source: Lire L’Article Complet