Mort de Jérôme Bonduelle : le directeur général de Bonduelle a été fauché par une voiture

Âgé de 51 ans, Jérôme Bonduelle est décédé dans la nuit de vendredi à samedi alors qu’il circulait à vélo près de la gare de Lille. Le directeur général du groupe éponyme a été fauché par un véhicule dont le conducteur a été interpellé samedi matin.

C’est un nom qui résonne chez tous les amateurs de légumes en conserve : Bonduelle. Dans la nuit de vendredi à samedi, l’entreprise française fondée en 1853, spécialisée dans la transformation de légumes, a perdu l’un de ses membres les plus éminents. Â l’âge de 51 ans, Jérôme Bonduelle était le directeur général chargé de la prospective et du développement du groupe Bonduelle et membre du conseil d’administration Bonduelle SA.

L’accident s’est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier d’Euralille, près de la gare Lille Europe. Peu avant deux heures du matin, alors qu’il circulait à vélo en compagnie de son épouse et deux de ses proches, Jérôme Bonduelle a été fauché par une voiture dont le chauffard a par la suite pris la fuite. En dépit de l’arrivée rapide des secours, il n’a malheureusement pas survécu à ses blessures. D’après les informations du journal La Voix du Nord : «  Les images des caméras de la SNCF sont en cours d’examen. Un individu soupçonné d’être impliqué dans l’accident a été interpellé ce samedi matin et placé en garde à vue. Ce samedi soir, le véhicule n’a pas encore été retrouvé. »

« Un véritable capitaine d’industrie »

Fils de Bruno Bonduelle, l’ancien président du groupe et ancien président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Grand Lille, Jérôme Bonduelle avait rejoint l’entreprise en 2003. Il était notamment diplômé de l’ICAM de Lille et d’HEC Paris dont il était titulaire d’un master of business administration. Il avait entamé sa carrière en 1994 dans le groupe automobile Citröen, avant de la poursuivre au sein du cabinet de conseil en stratégie Eurogroup Consulting. « Le décès de Jérôme Bonduelle est une très grande perte pour le groupe Bonduelle. Les actionnaires, les dirigeants de l’entreprise et l’ensemble des salariés du groupe s’associent à la douleur de sa femme, de ses enfants et de sa famille et leur présentent leurs plus sincères condoléances », a réagi la direction du groupe dans un communiqué. Julien Denormandie, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a tenu à saluer de son côté « un véritable capitaine d’industrie, attaché aux terres du Nord. »

Source: Lire L’Article Complet