Mort de Tonton David : ce choix radical que le chanteur avait fait

Tonton David, notamment connu pour sa chanson Chacun sa route, s’est éteint à l’âge de 53 ans, ce mardi 16 février. Depuis quelques années, il vivait en famille en Lorraine.

Tonton David est mort. Ce mardi 16 février, l’interprète du titre Chacun sa route est décédé à l’âge de 53 ans, ont annoncé un de ses enfants et son ancien manager à l’AFP. Star de la musique du reggae à la française, il avait connu le succès en 1994 pour avoir signé la bande originale du film Un Indien dans la ville. Originaire de La Réunion, Tonton David, alias David Grammont, avait fait le choix de vivre, ces dernières années dans les environs de Saint-Avold, en Lorraine, avec sa femme et ses quatre enfants, où il articulait l’essentiel de sa vie personnelle et artistique.

Lors de son adolescence, Tonton David a vagabondé de la Gambie au Sénégal pour finalement s’installer quelques temps à Paris. Avec sa compagne, il s’est dirigé par la suite à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, avant de définitivement poser ses bagages en Lorraine où il se sentait comme chez lui : “Je suis arrivé d’abord à Sarrebourg, voilà une dizaine d’années car j’avais à l’époque besoin de me rapprocher de Bâle pour des raisons professionnelles. J’ai de la famille à Woippy, près de Metz, mais c’était surtout parce que je me sentais bien ici“, disait-il en 2016 lors d’un portrait dressé par L’Est Républicain. “Franchement, la Moselle, c’est exotique ! Je ne sais pas d’où ça vient, si c’est l’aspect frontalier ou autre chose, mais il règne ici un climat tout à fait particulier, qui rend la vie très agréable. Bon, et puis il faut bien reconnaître aussi que lorsqu’on a quatre enfants et une famille à nourrir, la vie est moins chère, hein… “, avait ajouté le chanteur avec le sourire.

“Un peu de soleil et c’est le paradis”

Tonton David était avant tout un amoureux de sa région. D’ailleurs, il n’a jamais oublié les réactions de son entourage lorsqu’il leur a annoncé sa décision de s’installer à l’Est de la France : “Au début, tout le monde m’a pris pour un fou lorsque je me suis installé en Lorraine”. Mais très vite les comportements ont évolué : “La vie y est douce. Un peu de soleil et c’est le paradis. Résultat, tout le monde débarque régulièrement chez moi pour des vacances“, s’en amusait le chanteur qui s’est également souvenu de cette anecdote : “On m’a dit au début, mais dans l’Est, ils sont racistes ! Mais non… Pas plus qu’ailleurs. Et puis on s’étonne toujours de constater qu’il peut exister du racisme alors qu’entre frère et sœur, ou au sein d’une même famille, il y a des histoires. La grande question ce serait déjà d’apprendre à tolérer ceux qui ne vivent pas comme nous.” Tonton David laisse derrière lui ce beau message de tolérance.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet