Mort du prince Philip : ce que ce décès va impliquer pour les Britanniques

A la suite du décès du prince Philip, survenu ce vendredi 9 avril, le pays entier est en deuil national et l’opération Forth Bridge, un nom de code pour le décès de l’époux d’Elizabeth II, a été enclenchée.

Prince Philip

La famille royale britannique, et par extension tout un pays, est en deuil. Ce vendredi 9 avril, le prince Philip s’est éteint à l’âge de 99 ans comme l’a annoncé la famille royale britannique sur son compte Twitter. “C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine a annoncé le décès de son époux bien-aimé, Son Altesse Royale le Prince Philip, duc d’Édimbourg”, est-il écrit en légende d’une photo du prince décédé. Le prince William et son épouse Kate Middleton ont posté la même photo sur le compte Instagram de Kensington Palace. Si les causes du décès sont encore inconnues, en mars dernier, l’état de santé du prince Philip avait suscité une vive inquiétude. Le mari d’Elizabeth II avait été opéré du cœur à la suite d’un malaise cardiaque. Il était finalement sorti après 28 jours d’hospitalisation. A la suite de son décès, de nombreux protocoles vont se mettre en place. Pour ses obsèques, “tout est absolument prévu”, précise Adélaïde de Clermont-Tonnerre, la rédactrice en chef de Point de Vue. Et les jours à venir vont être particuliers, pour les Britanniques.

Tous en noir

Le deuil national a été proclamé, et son organisation est minutieuse, codifiée par le nom de code Operation Forth Bridge. Pour rappel, quand un membre de la couronne meurt, une opération est déclenchée, grâce à l’utilisation d’un nom de code. C’est par la phrase “Forth Bridge is down”, qu’a, par exemple, été prévenu Boris Johnson, le Premier ministre britannique, selon Le Point. Et l’enclenchement du protocole a de nombreuses conséquences.

D’abord, en respect du deuil de la reine, aucune loi ne pourra être promulguée dans les huit prochains jours. Partout dans le pays, l’Union Jack sera mis en berne. Les habits noirs vont dominer, au Royaume-Uni : tandis que les membres de la famille royale et les députés arboreront un brassard noir, journalistes-présentateurs et ministres de sexe masculin sont invités à porter une cravate de la même couleur, toujours selon Le Point. Jusqu’aux funérailles, l’ensemble des Britanniques, même ceux à l’étranger, sont invités à respecter la période de deuil, selon le Daily Express.

Source: Lire L’Article Complet