Mort du prince Philip : « Si Harry arrive avec une attitude guerrière, le ‘divorce’ sera scellé »

Le prince Harry sera bien présent aux funérailles du prince Philip, le 17 avril prochain. Selon un biographe royal, l’attitude de l’époux de Meghan Markle sera déterminante dans ses relations avec sa famille.

A propos de


  1. Prince Philip


  2. Harry d’Angleterre

Le samedi 17 avril, la famille royale britannique se rendra à la chapelle St-Georges, du château de Windsor, pour rendre un dernier hommage au prince Philip. L’époux de la reine Elizabeth II a rendu son dernier souffle, ce vendredi 9 avril, à l’âge de 99 ans. C’est par voie de communiqué que la reine a annoncé la terrible nouvelle. Le lendemain, l’héritier du trône d’Angleterre, le prince Charles, s’est confié à la presse sur la perte de son père. L’homme qu’il surnomme avec affection son “cher papa” a laissé un énorme vide au sein de la famille royale. Le prince Philip “manque énormément à ma famille et à moi”, a confié le fils aîné de la reine. Toute la famille sera présente pour suivre le cercueil du duc d’Édimbourg, y compris le prince Harry. Un moment de recueillement certes, mais aussi pour apaiser les tensions.

Un bon moment pour discuter !

Durant son passage en Angleterre, le duc de Sussex va possiblement profiter de son séjour pour discuter de l’entrevue, diffusée en mars dernier, sur la chaîne américaine CBS. En compagnie de sa femme, Meghan Markle, il avait fait des révélations surprenantes sur sa famille. Le chroniqueur Bryony Gordon avait expliqué au quotidien The Telegraph que cet entretien n’avait jamais été fait dans le but de blesser la reine. Si Elizabeth II a toujours su montrer beaucoup de compassion à l’égard de son petit-fils, Harry va devoir affronter son père, le prince Charles, avec qui la relation s’est dégradée. Pour que les fortes tensions s’apaisent, il va falloir que le père du petit Archie soit prudent, selon l’auteur Tom Bower.

Dans une interview accordée au journal The Sun, ce dimanche 11 avril, l’auteur de la biographie sur le prince Charles, estime que le duc de Sussex va devoir être très prudent avec sa famille. “S’il arrive avec une attitude guerrière, sûr de son bon droit et exempt de tout reproche, il risque de sceller un divorce permanent avec sa famille”, affirme Tom Bower. Pour affronter ses proches, le prince Harry sera seul puisque Meghan Markle, enceinte, n’a pas eu l’autorisation médicale de voyager.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet