Nagui menace ses équipes de licenciement pour faute grave dans "N'oubliez pas les paroles"

Mercredi 28 avril 2021, Nagui présentait un nouvel épisode de son jeu N’oubliez pas les paroles. Après la grosse bourde d’une personne de son équipe, l’animateur n’a pas hésité à les menacer de licenciement pour faute grave…

  • Nagui

Nagui et le maestro du moment, Baptiste, étaient de retour sur le plateau de N’oubliez pas les paroles pour deux nouveaux numéros diffusés mercredi 28 avril 2021. Le jeune masseur de 33 ans a de nouveau battu les deux challengers qui étaient venus tenter de prendre sa place et continue donc à multiplier les victoires et à faire monter sa cagnotte : à la fin de la soirée, il avait d’ailleurs réussi à remporter pas moins de 160 000 euros. Un joli pactole grâce auquel l’ancien danseur, qui s’était confié dans les colonnes de Femme Actuelle jeudi 23 avril 2021, pourra certainement réaliser son rêve et acheter une maison en Guadeloupe. Audrey, la candidate du jour, n’a pas eu cette chance… La jeune femme, qui comptait sur sa participation à l’émission pour s’acheter un nouvel ordinateur, n’a pas réussi à détrôner le maestro, malgré l’aide d’un membre de l’équipe qui lui a soufflé une bonne réponse au moment de chanter Tired of being sorry (Laisse le destin l’emporter), un titre de Nâdiya et Enrique Iglesias.

La menace de Nagui

Audrey a rapidement trouvé les paroles (“ton cœur éclate”) après la fin de la chanson. “‘Ton cœur’ j’en suis sûre et ‘éclate’, j’ai voulu le dire, et je crois que je l’ai entendu aussi…” a-t-elle admis avant d’expliquer : “Et du coup, ça m’a confortée”. Nagui, qui avait aussi entendu quelqu’un donner la bonne réponse, a tenu à mettre en garde sa candidate du jour : la réponse soufflée pouvait également être fausse ! “Il est possible, connaissant les personnes qui sont sur ce plateau et qui sont toutes engagées par la production et qui risquent toutes un licenciement aux prudhommes pour faute grave… On peut vous souffler de mauvaises réponses aussi !”, a-t-il expliqué, en menaçant ses équipes par la même occasion. Après réflexion, Audrey a tout de même validé ces paroles : “J’ai eu envie de le dire donc je vais miser sur cette réponse. De toute façon je n’aurais rien d’autre”, a-t-elle fait savoir à Nagui. La candidate a d’ailleurs eu raison de se faire confiance…

Source: Lire L’Article Complet