Nathalie Baye, inflexible : cette règle stricte dans l'éducation de Laura Smet

Dans son livre Johnny Hallyday et ses anges gardiens : La vérité enfin révélée, Laurent Lavige se souvient d’une règle bien précise sur laquelle Nathalie Baye ne transigeait pas lorsqu’il était question de sa fille Laura Smet.

  • Nathalie Baye
  • Laura Smet

Une main de fer dans un gant de velours. Depuis trente-six ans, Nathalie Baye et sa fille unique, Laura Smet, ont une relation très fusionnelle. Une complicité qui s’est même décuplée depuis que l’ancienne compagne de Johnny Hallyday a accueilli son premier petit enfant ! En effet, le 8 octobre dernier, Laura Smet a mis au monde un petit garçon, baptisé Léo, en hommage au taulier du rock décédé il y a maintenant bientôt trois ans. Pour Nathalie Baye, c’est l’occasion d’explorer un nouveau rôle qu’elle ne connaissait pas, celui de grand-mère : “J’espère surtout réussir à rassurer ma fille”, confiait-elle à Madame Figaro il y a un mois. Il faut dire que Nathalie Baye a toujours tenté d’être une mère exemplaire pour Laura Smet, quitte à parfois être un peu trop rigoriste…

“Nathalie Baye ne faisait pas de cadeau à Johnny Hallyday”

Dans le livre Johnny Hallyday et ses anges gardiens : La vérité enfin révélée, écrit par Laurent Lavige, l’ancien garde du corps du rockeur, Jean Basselin, s’est souvenu de certains détails de l’éducation de Laura Smet sur lesquels Nathalie Baye ne faisait aucun écart : “Nathalie était intransigeante sur les horaires, je devais être à l’heure pour prendre ou ramener Laura”, a-t-il expliqué. De plus, l’ancienne compagne de Johnny Hallyday ne supportait pas d’imaginer sa fille entourée d’une femme différente chaque semaine : “Elle ne faisait pas de cadeau à Johnny et n’acceptait pas qu’Adeline Blondieau puisse s’occuper de sa fille, ce qui me paraît normal. Mais bon, avant Adeline, il y en a eu plein d’autres qui se sont occupées de sa fille, ça changeait toutes les semaines“, a-t-il confié.

Comme l’explique Laurent Lavige, Laura Smet a été très perturbée par le mode de vie de son père, de quoi rendre sa mère Nathalie Baye folle de rage : “À chaque fois que Laura arrivait le samedi, il y avait eu du changement et une nouvelle petite amie, donc forcément la petite ne comprenait pas, révèle Jean Basselin, encore marqué par cette ambiance “un peu étrange” qui régnait chez Johnny. Sexe, drogues et rock n’ roll…

Source: Lire L’Article Complet