Nathanaël de Rincquesen victime d’un AVC : il se confie pour la première fois

Le présentateur Nathanaël de Rincquesen a dévoilé dans une interview accordée au Parisien avoir été victime d’un AVC en mai dernier.

Nathanaël de Rincquesen aura mis plusieurs mois pour sortir de son silence. Le 1er mai dernier, l’ex-présentateur de Télématin , qui officie désormais sur la chaîne d’info en continu France Info, est victime d’un AVC. Une épreuve difficile, dont il a dévoilé les dessous à l’occasion de la journée mondiale de l’AVC. Un devoir de "transmission", comme il l’a expliqué au Parisien qui a partagé son témoignage. Auprès du journal, il raconte ce qu’il s’est passé au cours de cette fameuse journée.

"Je me suis levé à 3 heures pour aller travailler à Télématin, comme chaque jour depuis treize ans, explique Nathanaël de Rincquesen. En rentrant chez moi, après une sieste, nous sommes allés jouer au golf et boire un verre en terrasse avec ma compagne et des amis. Il était 19 heures. On discutait, on riait, puis j’ai vu leurs visages se figer brusquement. Ma compagne Caroline me touche et m’arrache de la bouche un biscuit apéritif. Elle avait compris que je faisais un AVC et a aussitôt appelé les secours."

Le rôle crucial de ses proches

Nathanaël de Rincquesen explique avoir été paralysé de tout le côté gauche, dans le camion de pompiers. "J’avais toute la partie gauche du visage qui s’affaissait", confie-t-il. Le journaliste sera vite remis sur pied. "J’ai récupéré la totalité de mes moyens, assez vite", a-t-il rassuré auprès du quotidien. Il évoque un "AVC classique, sans hémorragie". "Pour le déboucher, ils ont pratiqué une thrombolyse, en injectant un produit. Petit à petit, j’ai senti mon corps revenir, ma main gauche bouger à nouveau. En trois heures, j’étais tiré d’affaire."

Aujourd’hui, Nathanaël de Rincquesen tient à remercier ses proches, qui ont alerté les secours. "Chaque minute compte", conclut-il.

Source: Lire L’Article Complet