Nicolas Sarkozy de retour en politique ? La phrase ambigüe d'un proche

Alors que le tome 1 de « Le temps des tempêtes », le nouveau livre de Nicolas Sarkozy, sort ce 24 juillet, un proche a évoqué les ambitions politiques de l’ancien chef de l’Etat. D’après lui, Nicolas Sarkozy n’a pas fait une croix sur la politique.

Nicolas Sarkozy

Ce vendredi 24 juillet sort le tome 1 de « Le temps des tempêtes », le nouveau livre de Nicolas Sarkozy qui paraît aux Editions de l’Observatoire. Un titre évocateur, puisque le mari de Carla Bruni revient sur le début de son quinquennat, en 2007. Auprès du Figaro, l’ancien chef de l’Etat dévoilait les coulisses de ce livre, qui se veut également très personnel. “J’ai essayé au travers de ce poste d’observation qu’est la présidence de la République de décrire ce qu’est la France. Pour moi ce ne sont pas des mémoires froides, pas des analyses de textes, c’est beaucoup plus vu de l’intérieur”, confiait l’ex-mari de Cécilia Attias, qui y évoque également son divorce avec la mère de ses trois premiers enfants.

« Le temps des tempêtes » sort seulement quelques jours après le remaniement ministériel en France. D’après un témoignage de l’entourage de Nicolas Sarkozy auprès du Parisien, le calendrier n’a absolument rien à voir dans la parution de ce livre. Simplement, l’ancien président de la République souhait apporter “une lecture objective de l’action qu’il a menée. C’est plus une trace qu’une question d’avenir”. D’ailleurs, le papa de Giulia Sarkozy assure auprès du Figaro que son livre n’a aucune dimension politique dans un projet de construction ou de continuation de carrière”. Mais selon un intime, le son de cloche est complètement différent.

Tourner la page ?

La politique pour lui, c’est jusqu’à la mort”, assure un proche auprès du Parisien. Alors que Nicolas Sarkozy est membre du Conseil constitutionnel depuis le 15 mai 2012, date de la fin de son mandat présidentiel, l’ancien chef de l’Etat est conscient que son livre va relancer les rumeurs concernant un éventuel retour en politique. “Être au hit-parade des présidentiables alors qu’il n’est pas candidat, c’est une petite revanche. Il n’est pas interdit de se faire plaisir de temps en temps”, ajoute un proche. Pourtant, Nicolas Sarkozy l’assure également auprès du Figaro ce vendredi 24 juillet : “J’ai vraiment tourné la page”. Réponse prochainement…

Source: Lire L’Article Complet