N’oubliez pas les paroles : Geoffrey éliminé, le Maestro révèle ce qu’il va faire de ses gains

Après 40 victoires, Geoffrey a été éliminé de N’oubliez pas les paroles, samedi 5 juin 2021. Le Maestro s’en va avec une jolie somme qu’il sait déjà comment il va utiliser.

Nagui

Geoffrey a été impressionnant. Celui qui se place désormais à la neuvième place du classement des Maestros de N’oubliez pas les paroles a été éliminé le 5 juin dernier, après un mois de participation. Celui qui a dépassé Alessandra, Coralie, Arsène ou encore Micka ne risque pas de tomber dans l’oubli. Le candidat prépare les masters de la rentrée prochaine et promet “un été studieux” auprès de nos confrères de Télé-Loisirs. Dans un entretien publié ce jeudi 9 juin, Geoffrey revient sur les raisons de son élimination. “J’ai fait une arrivée fulgurante dans le jeu le mois dernier, mais depuis quelques émissions, je me suis un petit peu essoufflé“, concède-t-il avant de préciser : “Il y a clairement un déclin par rapport à mes débuts dans le jeu. Je crois que c’est lié à un tout. Le stress et la fatigue se sont accumulés au fil des tournages. Ce qui fait que j’avais plus de mal à me concentrer“.

Geoffrey a déjà fait sa liste de projets à réaliser avec les gains

Pour autant, Geoffrey ne quitte pas l’aventure sans le moindre sou. Après quarante victoires, le Maestro a réussi à récolter la jolie somme de 234 000 euros. Et celui-ci sait déjà comment il aimerait les dépenser. “Je compte relancer ma chaîne Twitch autrefois dédiée à l’univers des jeux vidéo. Je vais donc acheter du nouveau matériel informatique mais pour proposer des lives musicaux“, annonce-t-il. Les gains ne seront pas réservés qu’aux projets professionnels. Très amoureux de sa compagne, Geoffrey aimerait changer de vie. “J’aimerais également acheter un vieux corps de ferme à rénover afin de construire une grande maison pour ma compagne Marion et moi. On rêve de devenir propriétaires et, surtout, de fonder notre famille !“, conclut le plâtrier d’intérieur. L’avenir s’annonce radieux.

Source: Lire L’Article Complet