“On n’est pas là pour…” : en colère, Marine Le Pen passe un savon à ses troupes

Comme l’a rapporté le journaliste Loïc Besson sur Twitter, ce mardi 8 novembre, Marine Le Pen a remis en place les députés RN pour leur rappeler qu’ils doivent faire preuve de réflexion avant de s’exprimer à l’Assemblée nationale.

Ce mardi 8 novembre, le journaliste politique de BFMTV, Loïc Besson, a publié sur Twitter le « rappel à l’ordre de Marine Le Pen ce matin à ses députés, en réunion de groupe« . La présidente du groupe Rassemblement national à l’Assemblée n’est pas allée par quatre chemins pour remonter les bretelles de ses équipes, comme l’a rapporté notre confrère : « Chaque mot que vous prononcez doit être pesé. On n’est pas là pour se faire plaisir. Vous êtes des représentants de la Nation, vous devez adapter votre comportement, vos propos, à ce statut. »

De quoi donner le ton alors que le député RN Grégoire de Fournas a fait polémique, mercredi 2 novembre à l’Assemblée nationale, en balançant des propos racistes alors que le député LFI Carlos Martens Bilongo évoquait un bateau de migrants bloqué en Méditerranée. Marine Le Pen prouve de nouveau, en ce contexte, qu’elle continue de tirer les ficelles du Rassemblement national, malgré la récente élection de Jordan Bardella en tant que président du parti. D’ailleurs, L’Opinion révélait, lundi 7 novembre, les propos cash de celle qui a été candidate à la dernière présidentielle à l’intention du jeune homme de 27 ans.

Le rappel à l’ordre de Marine Le Pen ce matin à ses députés en réunion de groupe: "Chaque mot que vous prononcez doit être pesé. On n’est pas là pr se faire plaisir. Vous êtes des représentants de la nation, vous devez adapter votre comportement, vos propos, à ce statut." @BFMTV

Découvrez les hommes qui ont compté dans la vie de Marine Le Pen

Un Front national qui appartient au passé ?

Lorsqu’elle débutait sa campagne et qu’Éric Zemmour, également en course pour l’Élysée, grimpait à une vitesse folle dans les sondages, Jordan Bardella estimait qu’il ne « fa[llait] pas laisser » l’ancien chroniqueur de CNews « dépasser Marine Le Pen par la droite » et qu’il était nécessaire d’aller « le combattre sur les plateaux télévisés » afin de « ne lui laisser aucun espace ». Le député européen s’était également inquiété de la position ultra radicale d’Éric Zemmour sur l’immigration et de la manière un peu moins catégorique dont la candidate du RN évoquait le sujet lors de ses interviews. Pas de quoi convaincre cette dernière, qui n’a pas manqué de faire preuve de fermeté : « Mais vous n’avez encore rien compris ? On ne reviendra jamais au Front national ! Jamais, vous m’entendez ? » Une façon d’indiquer haut et fort qu’il est inenvisageable pour elle de faire machine arrière au sein de sa nouvelle ligne politique, quelque peu éloignée de celle de son père, Jean-Marie Le Pen.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Marine Le Pen

Autour de

Source: Lire L’Article Complet