Patrick Bruel atteint par le Covid-19 : le chanteur a passé « un sale moment »

Le coronavirus continue son expansion parmi les célébrités. Patrick Bruel a indiqué avoir contracté la maladie et a détaillé ses symptômes dans un entretien à Franceinfo.

Patrick Bruel a « eu un peu peur à un moment donné » mais assure qu’aujourd’hui, « ça va ». Si le chanteur peut rassurer, il ne faisait pas le fier ces derniers jours quand il a été confronté aux effets du Covid-19. Joint par téléphone par Franceinfo, l’artiste de 60 ans a raconté en détails sa bataille contre la maladie qui a déjà fait des dizaines de milliers de morts dans le monde entier. Confiné seul dans son appartement parisien, Patrick Bruel affirme avoir « vraiment passé un sale moment ». Il explique : « J’ai senti des symptômes du coronavirus un peu forts, dès le départ ».

Lui qui a « tout fait tout pour [se] soigner, pour [se] protéger, pour avancer sans paniquer », a reçu l’aide de médecins par téléphone, ce qui lui a permis de « régler la chose ». Il ajoute : « Mais ce n’est vraiment pas une mince affaire ». Quand le chanteur se produisait depuis chez lui, il combattait le virus : « J’en suis au vingtième jour, mais j’ai vraiment passé un sale moment. Je faisais mes lives, mais entre-temps… »Des mini-concerts où il continue de rendre hommage au personnel hospitalier avec l’une de ses chanson, Héros : « Elle a touché beaucoup de monde pendant mes tournées. Et là, elle prend un sens évidemment gigantesque ».

Guéri du Covid-19, Patrick Bruel est plein d’espoirs

Touché par le coronavirus, Patrick Bruel va mieux. Mais la star « ne sort pas indemne d’une telle histoire, d’une telle aventure, d’une telle tragédie ». Il indique ce qu’il a décidé de changer dans son quotidien : « Bien sûr, il y a forcément une remise en question, une manière de rétablir les priorités, d’envisager les choses peut-être différemment. En tout cas, on a envie de se retrouver avec soi-même et de se retrouver avec une vie quotidienne dénuée de scories, si j’ose dire ». Le Covid-19 est-il un « incroyable signal d’alerte » ? Patrick Bruel en est persuadé et espère que le virus va faire réfléchir sur la protection de la nature, notamment.

Source: Lire L’Article Complet