Paul (Les 12 coups de midi) : ses confessions sur cette mémoire qui le fait "souffrir"

Avec Ma 153ème victoire, Paul sort un livre pour mieux connaître sa vie et son parcours dans Les 12 coups de midi. Le moment idéal, également, pour évoquer son autisme. Il explique que celui-ci fait autant sa force que son handicap.

C’est la rentrée littéraire, et Paul des 12 coups de midi y participe. Depuis mardi 2 septembre, l’ouvrage de Paul est sorti aux éditions HarperCollins. Baptisé Ma 153e victoire, il évoque à l’intérieur de ses pages son parcours dans Les 12 coups de midi mais également sa vie personnelle. L’occasion d’en savoir plus sur celui qui est devenu un des maîtres de Midi les plus célèbres, amassant 691 522 euros de gains et de cadeaux en 153 participations. Une victoire d’autant plus belle que Paul a su s’affirmer de longues semaines à la télévision tout en étant atteint du syndrome d’Asperger. Il est revenu sur son “autisme léger” au micro de Thomas Sotto, sur RTL, mercredi 2 septembre.

  • Hapsatou Sy annonce son retour à la télévision et dévoile sa nouvelle émission (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)

    Non Stop People


  • Hapsatou Sy annonce son retour à la télévision et dévoile sa nouvelle émission (vidéo)
    Hapsatou Sy a dévoilé une bonne nouvelle à ses abonnés mardi 1er septembre. Le jour de la rentrée scolaire elle a annoncé son retour à la télévision et en dit un peu plus sur sa nouvelle émission.


    Non Stop Zapping


  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)
    Dimanche 23 août, à minuit, France Ô a cessé de diffuser ses programmes sur la TNT. Animatrice de plusieurs émissions culinaires sur la chaîne, Babette de Rozières s'est dite "meurtrie" par cet arrêt dans un entretien au Parisien. Contactée en direct dans "Morandini Live" ce lundi 24 août, elle s'est de nouveau exprimée sur le sujet. Non Stop People vous en dit plus.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

“J’aimerais oublier”

L’autisme étant difficilement définissable de manière générique, avec un handicap au spectre large qui se caractérise de différentes manières selon les individus, Paul a souligné les détails de son propre autisme. Et sa grande particularité, les téléspectateurs l’auront remarquée, c’est sa mémoire. “J’ai une mémoire qui permet de retenir énormément de choses, il est vrai. Mes facultés cognitives quant à elles ne sont pas touchées”. Une capacité à tout retenir qui a permis à Paul de s’imposer lors de 152 émissions du programme de TF1, mais qui a aussi ses revers. Il est ma force et mon handicap, cet autisme. En parlant de cette mémoire, elle me fait beaucoup souffrir. Il y a des choses que j’aimerais oublier mais qui malheureusement restent gravées dans ma mémoire”. Un mal dans la vie de tous les jours, un bien pendant cinq mois, qui garantit aussi un livre qui fourmille de détails, pour ceux qui veulent en savoir plus.

Source: Lire L’Article Complet