PHOTO – Alain Delon fier et amoureux aux côtés de sa compagne Hiromi

Alain Delon avait dévoilé mi-juin qu’une nouvelle femme partageait sa vie. Dans une interview accordée à TV5 Monde, ce jeudi 1er juillet, l’acteur a accepté d’être filmé à ses côtés.

Alain Delon est amoureux. À 85 ans, le monstre sacré du cinéma français a refait sa vie dans les bras d’une nouvelle compagne. C’est dans une interview accordée à Paris Match, le 17 juin dernier, que l’acteur en avait dit un peu plus sur celle qui partage dorénavant sa vie. “Ma compagne japonaise Hiromi a été très présente à mes côtés durant toute ma convalescence”, avait-il confié sans donner plus de détails. Les téléspectateurs ont enfin pu découvrir son visage lors d’un entretien qu’Alain Delon a accordé au journaliste Cyril Viguier, diffusé ce jeudi 1er juillet sur TV5 Monde.

Lors de cette interview de plus d’une heure, filmée dans son domaine de Douchy dans le Loiret, Alain Delon a accepté d’être filmé aux côtés d’Hiromi. “Pendant ma convalescence, j’ai été aidé par une personne, une compagne japonaise que j’ai, qui s’est occupée de moi, qui m’a soigné pendant des mois”, a répété face aux caméras de TV5 Monde celui qui avait éconduit Édith Piaf. Il n’en dira donc pas plus sur sa nouvelle histoire d’amour. L’un de ses amis a révélé dans Ici Paris qu’Alain Delon et Hiromi se seraient rencontrés sur le tournage d’un film, il y a déjà plusieurs années. “Longtemps, une simple amitié les a réunis. Au fil du temps, leurs sentiments ont évolué. Hiromi a joué un rôle incontestable dans la guérison d’Alain, mais aussi dans sa nouvelle sérénité”, a indiqué le proche de l’acteur.

Pour rappel, Alain Delon sort d’une longue et douloureuse convalescence. En 2019, il avait été victime de deux accidents vasculaires cérébraux ainsi que d’une hémorragie cérébrale quelques jours plus tard. Il a fallu pratiquement deux ans à l’interprète du Guépard et du Samouraï pour se remettre sur pied. Aujourd’hui, il affirme face à Cyril Viguier : “Je vais bien. J’ai fait deux AVC. Pour le moment, à part marcher avec une canne, je vais très bien.” Le père d’Anthony, Anouchka et Alain-Fabien espère même revenir sur les plateaux de tournage : “Je serai en activité avant de mourir, parce que j’ai l’intention de faire un dernier film. Et pas n’importe quel film.” Et de conclure : “Après, je pourrai partir.”

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet